Les créations d’Asterion

Mon coup de plume « Help-me » ayant brutalisé de nombreux claviers, je me devais d’apporter une encre nouvelle à vos yeux.Afin de vous montrer que je n’ai rien contre les nouveaux arrivants, je vous emmène à la recontre d’un… Newbie. Pour cela, je vous propose une interview avec Monsieur Asterion Coen, un jeune homme fort sympathique, bourré de talent qui a rejoint Second Life depuis un mois seulement et est déjà pleinement intégré dans cet environnement en exploitant au mieux sa passion: La création.

Asterion Coen

Nephie Eerie : Bonjour Asterion,

Asterion Coen : Salut Nephie !

NE : Tout d’abord je tenais à te remercier de m’accorder du temps pour SLObserver, je sais que tu n’as pas beaucoup de disponibilité. Tu es sur Second Life depuis le 12 Janvier 2007, comment as-tu connu cet univers ?

AC : Une amie m’en a parlé et j’ai souhaité passer sur Second Life pour lui dire bonjour.

NE : Quel a été ton sentiment quand tu as découvert l’univers de Linden Lab ?

AC : Un univers où l’on peut construire tout et n’importe quoi, bien que pollué par un tas de personnes pensant y faire fortune.

NE : Comment ta créativité s’est épanouie sur Second Life ?

AC : Comme tout newbie qui se respecte, j’ai déjà lutté pour comprendre l’interface et j’ai commencé à fabriquer des petits objets et à me faire bannir de tous les coins parce que je ne savais pas qu’il existait des Sandbox ni que les propriétaires des terrains payaient cher leur quota de prims. [*sourire*] Tout a commencé un soir où pour m’occuper je me suis mis à construire une DCA (canon anti-aérien) qui de fil en aiguille est devenu un véhicule existant, un VAB HOT de facture française et il semble que celui-ci ait plu à en juger par les commentaires de mes voisins et j’ai reçu la visite d’une scoot.

NE : Une scoot ? Qu’est-ce donc ?

AC : Un scoot, c’est une personne qui recherche des talents. Celui que j’ai rencontré travaille pour un gros propriétaire qui possède des îles avec des musées. Pour tester mes capacités, elle m’a demandé de réaliser un speedboat et pas n’importe lequel, le type du bateau était imposé et plutôt difficile à réaliser avec des courbes, un peu partout.

Speedboat_AC

NE : Tu as réussi cet examen ? [*sourire*]

AC : Oui, bien que rempli d’imperfection, le propriétaire lui-même est venu me voir pour me payer 4000L$ pour le bateau et me passer commande d’une locomotive à vapeur qui se trouve exposée au Comptenporary Art Museum*. De plus, il m’a offert un atelier sur une île privée dépourvue de lag avec un quota illimité de prims, ainsi qu’une maison, sur une autre sim qu’il possède. Après la locomotive, il m’a commandé une multitude de chose allant de la grue de chantier, aux engins militaires.

NE : Tu étais payé pour ces réalisations ?

AC : Oui, le forfait était de 2500L$ par création, mais parfois j’avais un bonus de 500L$ quand le propriétaire estimait que la réalisation était vraiment bonne et j’ai même perçu 5000L$ pour une autre locomotive.

Grue_AC

Cater_AC

NE : Aujourd’hui, tu travailles toujours pour lui ?

AC : Non

NE : Pour quelle raison ?

AC : Il voulait m’associer à son business et j’ai refusé. Il est sur Second Life pour affaire et non pour s’amuser, quand je lui ai expliqué que je refusais de travailler comme je le faisais tous les jours dans la vie réelle, il n’a pas souhaité prolonger notre association, mais il me commande toujours des objets. [*sourire*]

NE : Donc à présent, tu travailles seul ?

AC : Oui, mais j’ai un carnet de commande bien rempli. En ce moment je fabrique des locomotives pour un musée sur les trains – Grand Calleta Terminal* – et je dois reproduire pour la Deutchbahn (équivalent de la SNCF en France) un ICE3, un TGV allemand bien plus compliqué esthétiquement que le nôtre mais j’ai déjà reçu une certaine somme d’argent pour me motiver [*sourire*] On m’a aussi proposé de rejoindre un groupe d’architectes pour concevoir les habitations de leurs créations, sur une île qui sera une vitrine pour leurs clients.

Loco5972_AC

Locomotive_AC

NE : Tes travaux s’appuient toujours sur des plans ?

AC : Oui, je suis capable de réaliser des choses avec mon imagination mais la vraie création sur Second Life implique la capacité à pouvoir réaliser des choses qui existent vraiment dans la vie réelle. Avec la demande des musées, j’ai du refaire des choses qui ont existées dans le passé et donc prendre un certain temps de recherche pour trouver des plans ou des images pour pouvoir correctement travailler.

NE : Tu as des commandes venant directement de simples résidents ?

AC : Oui, on me demande des armes, des bateaux, des motos, des voitures, etc… Mais en général ça ne va pas jusqu’au stade de la commande à cause du prix demandé.

NE : Justement comment estimes-tu le prix d’une création ?

AC : Je me repose sur les nuits blanches que je passe pour créer quelque chose, ma liste de commandes existantes, le travail à fournir et le coût d’upload pour le test des textures que je réalise. De plus mes créations sont toutes exclusives et l’exclusivité se paye.

NE : Combien de temps, en moyenne, tu passes pour une réalisation ?

AC : En moyenne 2 à 4 jours mais avec le lag, ça peut-être le double.

Chariot_AC

Cater_AC

NE : Tu travailles uniquement avec les outils que propose SL ou bien tu utilises d’autres outils comme blender?

AC : Je ne savais pas qu’il existait des outils externes pour créer, tu viens de m’apprendre quelque chose ! [*sourire*] Je n’utilise que les outils de l’interface du jeu, outre les textures ou j’utilise Paint Shop Pro…, quand j’utilise Photoshop, je dois penser à prendre mes sachets d’aspirine [*sourire*]

NE : Quels sont tes projets pour ta vie virtuelle ?

AC : Hum…

NE : Tu n’as pas envie d’avoir un terrain, une maison, etc… ?

AC : Je ne vois pas la nécessité d’avoir une maison dans le jeu, le seul avantage de la propriété c’est de la revendre pour faire une plus-value ou de pouvoir y monter sa boutique ou un show room. Vu que je ne suis pas là pour faire de l’argent réel, je me fais toujours payer en L$ et non en US$ et que j’ai assez de commandes pour me passer d’une boutique, je n’ai aucun projet sinon un simple défit que je me suis lancé, un peu comme le but a atteindre dans SIM CITY, celui de faire un maximum de L$ en proposant des créations de qualité. Second Life est pour moi comme SIM CITY, il faut faire grandir son portefeuille pour développer et faire prospérer sa ville.

NE : Quels sont les conseils que tu recommandes à ceux qui veulent faire de la création ?

AC : D’avoir pas mal d’imagination, de ne pas se laisser abattre par la complexité au 1er abord des outils 3D et surtout de lire les didacticiels sur le net ou via l’interface.

TankRusse_AC

NE : Un dernier mot avant de t’abandonner à ta créativité ?

AC : Oui, si un lecteur sait comment faire des textures transparentes et qu’il veuille bien me l’expliquer, qu’il n’hésite pas à mes contacter via IM, merci. [*clin d’œil et sourire*]

NE : J’espère que tu trouveras ta réponse. Merci pour cet entretien Asty, nous nous reverrons sans doute. [*sourire*]

AC : Avec plaisir Neph ! [*sourire*]

Asty

Je suis sortie de cet entretien légèrement perturbée par la capacité de création que possède Asterion. En 4 semaines de présence il a déjà fait bien plus que certains en un an et sa soif de créativité semble inébranlable. Je suis impatiente de suivre son parcours et de voir comment il évolue au sein de Second Life qu’il façonne à sa manière, en y déposant ses œuvres.

Asterion Coen prouve qu’il est possible de réussir de belles choses sur Second Life sans pour autant jouir d’une ancienneté ou d’une expérience éprouvée sur cette plateforme. Que pour gagner de l’argent, il faut bien évidemment du talent, mais surtout travailler en usant du même sérieux, du même professionnalisme que l’on peut adopter dans la vie réelle pour toucher son salaire.

Et pendant que certains cherchent l’or artificiel qu’ils n’arrivent pas à trouver, Asterion, lui, est en pleine création.

Asterion Coen

* Je n’ai pas indiqué les SLURLs des musées cités car pour le moment ils ne sont pas ouverts au public. Un prochain article vous informera de l’ouverture de ces sims.

 Neph

18 commentaires pour Les créations d’Asterion

  1. Jezabel Clifford dit :

    Impressionnant. Bravo à cet artiste plein d’imagination et qui malgré les lindens qu’il gagne sait rester simple et n’oublie pas que l’on est là avant tout pour s’amuser😉

  2. Soso Gao dit :

    Oui il adu talent ce jeune, cela fait plaisir au moins !!! Et la création sans gros sous à la clef fait plaisir à voir !!!

  3. Jay Robson dit :

    Un bel exemple pour ceux qui s’acharnent sur les camping chairs et autres casinos pour grapiller quelques Linden, et qui viennent sur les forums crier à qui mieux-mieux qu’ils ont trouvé une martingale !😉 (ils se reconnaîtrons j’en suis sûr, à moins qu’ils ne viennent pas ici, les pauvres !)

  4. Yoald dit :

    Gros respect pour l’esprit de création et, surtout, pour la tête froide. Et si ses oeuvres font plaisir à voir tellement elles sont intéressantes, le monsieur a quand même dit une connerie plus grosse que lui😉 Je cite « la vraie création sur Second Life implique la capacité à pouvoir réaliser des choses qui existent vraiment dans la vie réelle« . Je ne m’étendrai pas sur les évidences, il sufft de revoir certains de mes reportages pour s’apercevoir à quel point cette affirmation est erronée. Le véritable esprit de création est toujours affranchi des contingences du réel…

  5. Nephie dit :

    La créativité et le génie ne peuvent s’épanouir que dans un milieu qui respecte l’individualité et célèbre la diversité

  6. Jean Rochild dit :

    Gros foutage de gueule oui, après 1 semaine on est déjà plus un newbie.

  7. Soso Gao dit :

    Je vais être un peu dure, mais si c’est our dire cela, Jean, tu peux t’abstenir, merci😉
    Dans le genre commentaire destructif on ne fait pas mieux !!! Assez de négationisme et SL n’est pas une obligation !!!
    Bravo Nephie pour ce reportage🙂

  8. Mick dit :

    Nephie, ton reportage est excellent. Et pour Asterion, ton travail est réellement impressionnant.

  9. Mick dit :

    Suite à notre conversation Asterion, je complète l’info sur la gestion de la transparence pour les fichiers TGA. Avec un tutoriel complémentaire:
    http://www.my-secondlife.eu/second-life-et-le-vetements/
    A bientôt.

  10. kefrens dit :

    • M.COEN : moi qui suis généralement avare en conseils, j’irais un peu dans le sens de Mick au sujet de la transparence (pour les textures ou autres). A ceci près qu’au lieu de perdre du temps avec ces maudits « Alpha Channel » de ‘toshop, j’utilise The Gimp (son équivalent gratuit) qui, lui, enregistre aussi les .psd, .tga, etc… et conserve automatiquement la transparence appliquée à un calque😉 lors de la sauvegarde.
    Sinon, quel talent ! C’est indiscutable.

  11. wolkam dit :

    Jean, si en une semaine tu pense que l’on connais tout de SL et que l’on peut dire « non, je ne suis plus un newbie ! », et bien bravo, pour ma part il m’a fallut bien plus que ça pour ne serait-ce que découvrir toutes les fonctionnalités de l’interface.
    Je builde depuis 10 mois, j’en découvre encore tous les jours, sur la façon d’optimiser mon build, sur des astuces de créations, etc.. donc on reste un newbie trés longtemps, ce qui n’enlève rien, c’est plutôt même un honneur pour des personnes comme Asterion qui en si peu de temps arrivent a maîtriser aussi bien l’outil de modélisation😉
    PS: Evite les grossièretés aussi🙂

  12. Mackenzie dit :

    Tres belles créations, vraiment impressionnant…
    Je crois plus en la théorie de l’Alt , mais bon je vais me faire incendier. Cela n’enlève rien au talent d’asterion.

  13. Seb Ulysses dit :

    La honte il sait même pas utiliser les textures transparentes…

    Bon ok je sors.

  14. Ariantho dit :

    Nephie … tu fais toujours pas dans la dentelle !😉
    Là c’est passer à l’autre extrême : le MEILLEUR.
    Car oui, SL, est bien tel que défini par Asterion (et positionné par rapport aux autres métavers sur ce site par Wolkam), un univers de création avant toute chose. C’est donc un excellent article sur un « natural born secondlifer » qui devient ma nouvelle référence perso si j’ai besoin d’expliquer ou de promouvoir Second Life.
    Longue et heureuse seconde vie à toi, Astérion !

  15. valostine dit :

    bravo pour l’interview interessant et bravo à Asterion pour la gratuité de son acte !
    faire des choses gracieusement devient tellement rare ……

  16. Christophe Hennesy dit :

    Bravo pour l’article et surtout respect à Asterion pour sa maîtrise.
    Tout cela confirme que si on veut faire quelque chose de bien sur SL, il faut y consacrer du temps (beaucoup), des L$ (pour les uploads) et aussi (et surtout) avoir du talent.
    En fait c’est comme dans la vraie vie, il faut se bouger.

  17. Alph dit :

    Quel talent !

  18. Elie dit :

    Bonjour Asterion. Je viens de faire la connaissance d’Elisa. A l’occasion, j’espère que nous pourrons nous rencontrer et échanger un peu. Bravo pour ce travail que ta vision de SL rend encore plus extraordinaire.

%d blogueurs aiment cette page :