Terrorisme est un bien grand mot

Beaucoup de sites externes à SecondLife n’hésitent pas cette semaine à parler d’un soit-disant terrorisme sur la grid, à la suite des bombardements par la SLLA (Second Life Liberation Army) de quelques magasins, notamment ceux de grandes compagnies.

Le leader de ce groupe, Marshal Cahill ayant été interviewé par le LA TIMES, dépêche de l’AFP aidant, l’information a forcément été prise au sérieux. Un peu trop peut-être, dirons nous. Nous avons même publié par inadvertence l’exacte reproduction de l’article par manque de coordination. Toutes nos excuses.

Bref, relativisons: Le terrorisme ou l’acte de violence sur Second Life n’a aucun impact.

Tout au plus une bousculade entre résidents et une pluie de particules bloquant votre avatar et un écran blanc (gris le temps que çà charge?) pendant les quelques secondes. Au final rien n’a bougé, votre bâtiment est intact, vous êtes encore en vie et n’avez absolument pas souffert de cette pseudo attaque.

On peut par exemple lire dans ces mêmes sources qu’avant, le type d’attaque se limitait à un petit pistolet mais que maintenant il existe des bombes… *rires … faites à partir de ligne de code informatique … (comme tout dans Second life d’ailleurs)

« Ouahou trop bien, tu as scripté le son avec? fais voir…fais péter un peu! »

voilà à quoi se résument ces soit-disantes attaques terroristes, plusieurs amis ou connaissances qui s’amusent à créer un groupe « avec un sens particulier » revendiquant l’entrée et la vente des actions de Linden Lab en bourse réservées aux résidents de Second life. Grande revendication, Action Directe? ETA? IRA? non SLLA … *sourire.

Même pour se défendre d’une intrusion malpolie dans votre jardin voire d’une insulte vous pouvez sortir vos couteaux suisses, pistolets, bombes atomiques, l’effet sera le même: inoffensif. Cela s’utilise pour « dire quelque chose » autrement que par l’insulte sur un chatroom, pour bien faire comprendre que la personne est indésirable.

En revanche vous rendre à un endroit pour y poser vos bombes vous amènera forcément à être banni instantanément de la parcelle, surtout si vous insistez, et votre cible qu’elle soit un simple monsieur tout le monde ou une grosse compagnie pourra tranquillement continuer sa vie virtuelle sans avoir souffert concrètement de cette attaque.

Il existe beaucoup trop de moyen de défense dans Second Life par rapport au harcèlement pour que cette attaque puisse être efficace, même si vos ennemis décident de la renouveller. Linden Lab est trés déterminé à ce sujet.

La seule conséquence de ce type d’attaque peut être est au niveau de « l’image de marque », comme il a été le cas pour « l’arrosage de particules à la forme d’Xcocks » qu’a subi Anshe Chung il y a quelques mois mais trés sincèrement, nous doutons vraiment de l’impact négatif que cela ait pu avoir sur son fructueux commerce.

Vous vous faites bombarder par la SLLA? … Nous disons tant mieux, vous venez de réussir une des choses les plus difficiles pour vous distinguer dans SecondLife: On parle de vous! Nous disons bravo et vous conseillons vraiment de faire une permanence dans vos locaux, nul doute que beaucoup de résidents pointeront vers vos coordonnées par curiosité. Envisagez également un autocollant « bombardé par la SLLA » sur votre emplacement, il pourra aussi avoir son effet.

Soyez sûrs que toutes ces bombes atomiques que vous lisez dans la presse externe à Second Life n’ont aucun impact, on a même pu lire « détruire un magasin » … euh là nous demandons à voir, si on peut effacer et détruire un objet qui ne nous appartient pas ce n’est pas le scandale du copybot mais Apocalypse Bot!

_ »Bigre Snoop y’a du taf prends ton micro on a un scoop! On peut détruire les objets d’un autre! »

_« Hein!!! ah bin non je prends pas mon micro alors! »

Si ces attaques avaient eu un quelconque impact, tous les membres de la SLLA auraient été expulsés sur le champs.

Doit on donc réèllement considérer Linden Lab comme un régime totalitaire, puisqu’aucun de ces membres n’a été ni bannis ni avertis? … On en sourit quand même.

On sourit encore plus en googleisant sur l’expression « terrorisme Second Life ».

et en observant attentivement les revendications de ce groupe terroriste:

  • Entrée en bourse et vente des actions de Linden Lab (réservées aux résidents premiums de Second life)
  • Etablissement d’un principe de vote pour toutes grosses modifications (réservé aux résidents premiums de Second life)
  • Etablissement d’un gouvernement d’avatars (là vous m’avez compris)

Vous pourrez trouvé dans ce document datant du 20 février leur plan d’action et les méthodes utilisées:

« …never seeking to harm players’ general enjoyment of SL or damage the grid, but always seeking through spectacular simulated guerrilla attacks (perhaps using humour as well as simulated violence) to raise awareness of our goals… »

Traduction:  » …ne jamais chercher à nuire au plaisir général des joueurs de SL ni d’endommager la grille, en utilisant des attaques simulées spectaculaires (peut être en usant d’humour aussi bien que de violence simulée) pour éveiller les consciences à notre but… »

« We should look at possibilities for Events: parties at bars, pubs and clubs owned by sympathisers. We should appoint an events organiser. »

Traduction: « Nous devrions étudier la possibilité d’organiser des évènements: Fêtes au bar, pubs et clubs tenus par des sympathisants. Nous devrions embaucher une personne comme organisateur de manifestations »

Bref on les aime bien ces sympathisants terroristes sympathiques … et leurs bombes atomiques.

Visiter leur blog

Visiter leur site web

Voir notre article de septembre 2006 sur le SLLA

On vous propose pas leur SLURL ils ont l’air de s’entraîner dur …

Publicités

3 Responses to Terrorisme est un bien grand mot

  1. sosogao dit :

    Merci Fred de remettre les choses à leur place à travers cet excellent article plein d’humour 😉

  2. jesrad dit :

    En tant qu’activiste anarchiste, je m’oppose fermement aux revendications et aux actions de la SLLA. No pasaran !

    Non au « gouvernement de résidents » !
    Non au « vote » dans Second Life !
    Non à la ségrégation des comptes gratuits !
    Oui à l’ouverture ou au reverse-engineering du code source serveur !

  3. riona dit :

    Merci de cette touche d’humour :p

    même retrouver ceci : http://recherche-en-danger.apinc.org/IMG/jpg/nucleaire.jpg

    allez les gars! vous y arriverez! *cherche la tipjar*

    *cheek*

%d blogueurs aiment cette page :