Dites çà vous dirait de faire un petit tour avec moi?

Voici pour le week-end un petit billet d’humeur de Phylire Coppola qui vient de rejoindre notre équipe. On lui souhaite la bienvenue!

Dites çà vous dirait de faire un petit tour avec moi ? … ou l’éprouvante seconde vie d’une femme

Suite aux différents reportages télévisés présentant les bienfaits d’une cure sur Second Life, tous les foyers ou presque possèdent leur résident SLien.
J’en parlais d’ailleurs récemment avec un ami qui partage cette passion de la découverte d’autrui et de la communication sur cette chic planète. Ce dernier me confiait ses difficultés à trouver un acquéreur pour ses premières constructions et se désespérait de parvenir enfin à voir un contact aboutir à une négociation voire au moins au début d’un entretien de présentation.


Effectivement, bien que ses créations soient de qualité, son doux visage ne lui offrait qu’un refus poli dès lors qu’il tentait d’aborder de potentiels acheteurs.
Aussi se plaignait-il d’être homme et de ne pouvoir user – ou abuser -, comme il m’accuse de le faire, de battements de cils ou d’effets de hanche pour susciter l’intérêt.
Mon égo flatté par un tel compliment aurait été tenté de le croire et j’aurais ouvert mon large bec pour l’aider à appâter ses proies.

Malheureusement, il en va tout autrement….
En effet, de nos jours, il est presque impossible, pour une femme à forte poitrine, de flâner dans les galeries commerciales, en quête d’un nouveau t-shirt flashy ou d’une paire de boucles d’oreilles assorties à sa dernière paire de chaussures.
Croyez-en mon expérience, à chaque tentative, j’ai beau sortir masquée voire même casquée, c’est toujours la même chose.
A peine arrêtée devant une boutique, je retrouve un nez étranger coincé dans mon décolleté.
Et croyez-vous que l’intrus se sentirait gêné de la situation, qu’il rougirait peut-être de cette déconvenue ?
Même pas en rêve !
Bien au contraire, c’est le plus naturellement du monde, que les propriétaires de ces nez curieux entament la conversation.

–  » Salut, ça va ?
– oui merci et toi ?
– Bien. Dis donc, t’es super bien foutue !
– ….
– Ca te dirait de venir lécher les vitrines avec moi ?  »

Il n’y a pas une fois où ce genre d’accident prémédité sans doute ne se produit pas.
Alors, Mesdemoiselles et Mesdames les newbies, si je peux me permettre de vous donner un conseil.
Lorsque vous irez acheter un nouveau shape pour séduire votre galant, optez plutôt pour le modèle de bonnet B et restez dans des normes courantes.

A bon entendeur, salut.

Publicités

13 Responses to Dites çà vous dirait de faire un petit tour avec moi?

  1. Tim Deschanel dit :

    Il n’y a aucune raison de ne pas admirer la beauté des femmes dans SL quelque soit le taille de son bonnet d’ailleurs.
    (je parle d’admirer et non de mater comme me l’a laissé entendre une charmante personne dernièrement !)
    Vous n’allez quand même pas vous enlaidir pour assurer votre tranquillité Hi hi.
    Après, la courtoisie et la façon d’aborder quelqu’un ressort plus de l’éducation que d’autres choses.
    Enfin pour ton ami, je pense qu’il découvre les désillusions liées au fait qu’il ne suffit pas d’être un bon créateur, il faut aussi avoir fait une étude de marché et savoir se vendre, ça ne se fait pas en un jour tout ça.

  2. riona dit :

    Sinon tu a ma parade, qui marche de temps en temps, tu shout « NON MAIS CA VA PAS ESPECE DE PERVERS?! AVEC UN CHIEN??? RHOOOO! ». Bon il m’est arrivée que certains trouvent l’idée excitante Oo . Mais la plupart joue les fans de startrek « Energie! ZZzzouuumm » TP!

    *cheek*

  3. DD Ra dit :

    C’est vrai que c’est beaucoup mieux avec un Loup Riona ^_^

  4. riona dit :

    Oula non sinon on va rentrés dans le débat Lycans et comme la majoritée de mes ami(e)s RP sont des lycans, j’évite… non non pas de yiff jeune furry *=^.^=*

    *cheek*

  5. Linksys dit :

    Comment faire pour jouer a TENNS SECOND LIFE????? MERCI

  6. wolkam dit :

    Mdrrr Riona tu changera jamais lol
    en meme temps change pas hein !!! :p

  7. Jerico dit :

    L’indifference n’est elle pas la meilleure des réactions dans ce genre de cas ? Cela vallait-il le coup d’en faire un article ? N’y a-t-il pas mieux à dire sur SL que de s’attarder sur le comportement de quelques immatures ? J’ai du mal à comprendre parfois la ligne éditoriale de SLO qui oscille entre articles de qualité, informatifs, intéressants, et d’ennuyeux récits d’égo en mal d’expression. mais bon ces derniers restent heureusement marginaux et je reste un lecteur assidu.

  8. Lerazwar Kuncoro dit :

    Je comprend tout à fait, j’ai le même problème avec les femmes… :p

  9. riona dit :

    @Jerico:
    Il s’agit d’un billet d’humeur, d’une tranche de vie.

    LE but de SLO, outre de vous informer des évolution/perspectives/tracas de SecondLife et de vous donner une autre image de ce monde virtuel parfois assimiler a un tas de pixels sans âmes. Montrer qu’il y a des hommes et des femmes parfaitement vivants derrière chaque clavier.

    Je passerais outre sur la petite « insulte » de notre collègue. , la dernière fois ca a finis en guerre de tranché façon bataille de verdun a coup de pistolasers :p .

    En résumé, nous ne sommes pas la pour faire plaisir a certains et l’inverse idem.
    Nous tentons de fournir un journal d’infos le plus complet possible. Désolée si je t’ai piquer un peu ton job l’espace d’un instant Wolkam :p *sort de son bureau en remballant sa trousse de maquillage*

    finalement a Slobserver on aurais bien un citation de descarte en emblême: cogito ergo sum

    « Prêtez-moi seulement votre attention ; je vais vous conduire plus loin que vous ne pensez. En effet, c’est de ce doute universel que, comme d’un point fixe et immuable, j’ai résolu de dériver la connaissance de Dieu, de vous-même, et de tout ce que renferme le monde. » (Recherche de la vérité par les lumières naturelles)

    Mais ceci, je doit l’avouer n’est que ma vision de notre journal. Chacun sa vision 🙂

    *cheek*

  10. Jerico dit :

    @ Riona
    Merci pour cette citation que je partage tout à fait. Merci aussi de bien vouloir faire attention au vocabulaire et ne pas confondre critique et insulte, même entre guillemets. ne puis-je en effet donner un avis désapprobateur – d’ailleurs très modéré – sans pour autant passer pour quelqu’un d’insultant ? Mais si mon intervention (Certes un peu piquante je l’admets) a pu paraître offensante alors je m’en excuse sincèrement car ce n’étais certainement pas le but, je m’interrogeais juste sur l’intérêt de cet arcticle qui à mon humble avis n’aurait certainement pas passionné Descartes. Ce n’est que mon avis bien sûr, mais je crois que les « commentaires », qu’ils soient positifs ou critiques sont fait pour ça, non ?

  11. Lerazwar Kuncoro dit :

    @ Jerico
    Tout à fait d’accord avec toi.

%d blogueurs aiment cette page :