This is Sparta!

Un hommage très spécial a été créé dans SecondLife à l’occasion de la sortie du film 300. Une conférence vidéo et audio a eu lieu avec plusieurs représentants de la production et de la presse, dont l’auteur de la BD originale Frank Miller qui agissait sur la production à titre de producteur exécutif. La création d’une sim dédiée à la promotion du film est pour moi une première que je vous invite à partager aujourd’hui au moyen de quelques photos…

This is Sparta ! 300, le film

SIM : Silverscreen (193, 61, 33)

Basé sur la BD de Frank Miller, 300 raconte de façon féroce l’antique Bataille des Thermopyles dans laquelle le Roi Leonidas (Gerard Butler) et 300 Spartiates ont combattu jusqu’à la mort Xerxès et sa puissante armée Persane. Confrontés à des statistiques insurmontables, leur bravoure et leur sacrifice inspirèrent toute la Grèce pour l’unir contre son ennemi Persan, posant ainsi le premier geste vers l’installation de la démocratie. Le film porte à l’écran la célèbre BD de Frank Miller (Sin City), acclamée dans le monde entier, en combinant l’action réelle avec des arrière-plans virtuels pour mieux rendre la vision distincte de l’auteur dans ce récit d’histoire antique.

300 Sparte 300 Sparte 300 Sparte

Je ne ferai pas ici la critique du film en tant que tel, je ne suis pas qualifié et d’autres le feront surement mieux que moi, mais je voudrais cependant rapporter un élément qui me parait essentiel lorsqu’il s’agit de parler de 300 : la force. 300 est un condensé de force brute à un point tel que je n’ai jamais rien vu d’égal ailleurs. Il existe pourtant déjà des centaines de films sur l’époque antique, des films d’Hercule en série Z jusqu’aux films bibliques d’Hollywood avec ou sans Charlton Heston, mais aucun, jamais, n’a mieux porté à l’écran cette impression de robustesse et de force que 300 aujourd’hui. C’en est impressionnant d’efficacité et cet aspect seul du film devrait vous motiver à venir découvrir 300 en salle.

300 Sparte 300 Sparte 300 Sparte

Je n’en dirai pas plus sinon que j’ai personnellement beaucoup apprécié 300 pour son traitement de l’image, ses cadrages, son visuel général et le jeu efficace des comédiens, bien que basique. Oh, 300 n’est pas sans défaut, bien sûr… mais que d’autres en traite.

300 Sparte 300 Sparte 300 Sparte

Adam N Eve, créateurs de skins, de cheveux et de vêtements, ont été associé à l’événement afin d’adapter le look des personnages du film à l’univers virtuel de Second Life. Vous pourrez donc trouver sur place les tenues hommes et femmes du film, ainsi que quelques accessoires (épées, boucliers…). 6 avatars complets (des comédiens et membres de la production) ont également été réalisés.

Pour vous rendre à Sparte, c’est ici !

Yoald, tel Homère devant la mer attend patiement la sortie du film en DVD…

Pour en savoir plus : 300, the movie

300 Sparte

Advertisements

7 commentaires pour This is Sparta!

  1. Gritche Enoch dit :

    Cela n’a pas forcément grand chose à voir avec le topic, mais j’ai quand même une question : pourquoi en couleurs pales diverses j’ai plein de gens qui me font signe, me parlent, et me téléportent, pourquoi en noir plus personne ne pense à moi, mis à part mes précédents contacts, qui finalement ont fait la part des choses…

  2. riona dit :

    ?? j’ai rien compris ^^

    *cheek*

  3. artsys dit :

    Un endroit à voir à tout prix !
    Fabuleux, géant, grandissime, extraordinaire !

    heu à si géant !

  4. Yoald dit :

    Riona, je pense qu’Enoch fait le parallèle entre une situation de racisme réel quotidien et le fait que 300 oppose des Grecs à tout ce qui peut compter de noir, de basané ou de bridé dans le monde, représenté par l’Empire Perse dans le film, tout comme les Orques représentaient globalement les noirs dans l’oeuvre de Tolkien qui fût largement critiqué sur ce point en Angleterre à la sortie de « Lord of the Rings » (le livre). Bien sûr, ici c’est sans compter le fait que les Grecs eux-mêmes n’avaient et n’ont toujours rien de bien blanc même s’ils sont effectivement à l’origine intellectuelle de la civilisation occidentale. Bref, un faux débat auquel je viens de participer mais à propos duquel je n’interviendrai pas plus 😉

  5. wolkam dit :

    En tout cas, moi je vais y aller, sur la sim et au ciné, félicitation pour le reportage et tes Photos Yoald, ca met encore plus l’eau à la bouche :p
    @Riona: t’inquiète pas moi non plus j’avais pas compris lol

  6. riona dit :

    Oo*
    *sort son dico pour comprendre les mots de Yoald* et pi zut! *repart faire des gouzigouzi a sa fille* :p

    De toute façon y’a pas de quoi fouetter un rat musqué, des bêtes y’en aura toujours içi et la.

    Vais voir s’il y a la skin de la reine de Sparte, elle est super belle! (oui je sait la shape blablabla :p)

    *cheek*

  7. artsys dit :

    heu ?

    Le monde c’est construit par la force pour imposer aux autres la paix.
    Le force brute et la puissance est la seule loi commune dans tout l’univers.
    Un astéroïde va être attiré par le champ gravitationnel d’une planète ainsi qu’une planète va être attirée par le champ gravitationnel d’une étoile.

    L’intelligence, soit disant la nature de l’homme, c’est donc d’être plus fort que son ennemie pour lui imposer la paix.

    La discrimination est le propre des faibles et des lâches, car ils s’appuient sur le nombre, c’est-à-dire le nombre de personne étant comme eux pour avoir un semblant de sentiment de puissance.

    L’histoire que relate le film ne parle pas de cette catégorie d’individu.
    Et tout homme intelligent n’a même pas idée de discrimination,
    Commencer à y penser c’est déjà un début de discrimination.

%d blogueurs aiment cette page :