La Fondation De Vinna : un écrin pour diamants bruts

A l’occasion de l’inauguration de la Fondation DeVinna Mercredi 28 mars à 21 h (heure française) soit 12.00 pm SL , le SLObserver a souhaité vous présenter cette magnifique organisation, créée en Février dernier, installée dans une galerie de verre monumentale où le soleil s’invite harmonieusement pour illuminer les oeuvres exposées.
Malgré un emploi du temps très chargé, Emmanuel Devinna, son fondateur, passionné d’art, nous a accordé une interview.

Emmanuel Devinna: Bonsoir

Phylire Coppola : Bonsoir

Phylire Coppola: J’ai eu l’opportunité de découvrir votre fondation par l’intermédiaire des artistes et à présent j’aimerais la connaître à travers votre vision.

Emmanuel Devinna: avec grand plaisir

P.C: Pourriez-vous m’exposer l’idée initiale qui vous a conduit à créer cette fondation ?

E.D: le principe est assez simple : donner une visiblité à des artistes du monde réel, ici,dans ce monde virtuel, étant persuadé que l’ampleur de ce type d’univers va exploser, comme les sites internet explosent aujourd’hui.

Le concept de base dont je m’inspire est la Fondation Guggenheim.

Toutefois, on ne peut parler de mécenat. Je n’achète pas les oeuvres et ne fait pas vivre les artistes. Ma démarche est de mettre des oeuvres d’art et leurs auteurs au premier plan, dans un cadre à la hauteur de leurs travaux. Les artistes ont enfin une plateforme pour communiquer et j’envisage, dans cette idée, d’organiser des rencontres, des conférences.

En fait le projet est plus complexe. Ici, il s’agit juste d’un point d’entrée vers un futur site de vente d’oeuvres artistiques, pour voir l’intérêt que peuvent susciter les artistes français au niveau mondial.

Je ne cherche pas a créer un mouvement ou un marché en parallèle, juste leur permettre d’avoir accès aux nouvelles technologies. En se regroupant, on gagne ainsi une plus grand visibilité, car

ma cible est l’international, exporter l’art français au-delà de nos frontieres.

La fondation Devinna aura son propre site afin de donner aussi une visibilité d’internet vers Second Life.

P.C : Avez-vous l’intention d’implanter d’autres points d’exposition dans le concept de la fondation, à d’autres endroits de SL ?

E.D: Je cherche des sponsors dans le monde reèl à ce sujet mais partant du principe qu’il est plus facile de communiquer sur un projet en montrant une ébauche concrete d’abord., je finalise la tour ici pour avoir un peu de recul sur le retour que je peux donner.

P.C: J’imagine que les artistes ne seront pas tous des exposants permanents, quelle sera la durée des expositions ?

E.D: nous avons 40 étages à disposition.

Les deux premiers sont réservés aux expositions temporaires. Elles passeront ensuite dans les étages superieurs si l’artiste decide de rester.
Nous louons à la semaine, compte tenu que les artistes peuvent vendre leurs oeuvres. Par ailleurs, nous nous ne souhaitons pas mettre un systeme de % sur chaque vente.

La durée variera en fonction des artistes, entre 15 jours et 1 mois.

Plus il y en aura, plus cela tournera vite

P.C: Quelles démarches doivent entreprendre d’éventuels nouveaux artistes qui souhaiteraient exposer au sein de votre fondation ?

E.D: Plusieurs moyens de nous contacter seront mis à leur disposition :

  • par Internet, via un formulaire sur le site de la fondation

  • sur Second Life, en adressant un IM à l’équipe de la fondation ou grâce aux bornes que nous allons installer

P.C: Votre temps est précieux et je ne veux pas en abuser. Je vous rends à vos obligations et vous remercie pour votre accueil.

E.D: Ce fut un plaisir et je tiens à vous remercier pour ma part, de l’intérêt que vous portez à notre fondation.

Pour vous rendre à la Fondation DeVinna

Si vous voulez en savoir plus sur la Fondation Guggenheim : http://www.guggenheim.org/

 

 

Publicités

2 Responses to La Fondation De Vinna : un écrin pour diamants bruts

  1. Bonjour à toute l’équipe, merci pour votre article et d’être passé nous voir hier soir. A bientôt pour la prochaine soirée.

    Emmanuel

  2. Chriss dit :

    Le titre est bien choisi car cela fait bien penser à un écrin pour y déposer de très belles oeuvres.
    De plus lors de l’inauguration le solo de guitare était sympa pour admirer le travail des Artistes exposés.

    Merci.

    *A craqué devant un « écorché »*

%d blogueurs aiment cette page :