Bref résumé du TOWN HALL du jeudi 3 mai

Le projet Open Letter et ses plus de 3500 signatures aura au moins eu ce mérite: Forcer les Lindens à affronter les questions de quelques uns des plus éminents résidents de Second Life, car en observant bien les signatures, on pourra remarquer qu’il y a pas mal de « joli monde ».

Jeska et Cory Linden ont donc en trois jours organisé une réunion (TOWN HALL) pour dialoguer avec ces quelques signataires.

Quel en est le bilan?

Il est incontestable que Linden Lab assume totalement les problèmes actuels. D’aprés les responsables, la plupart de ces problèmes sont dus au gigantesque développement de Second Life cette année. Développement apparemment attendu mais pas à si grande échelle et à si grande vitesse. On pourrait grossièrement résumer, « victime de son succés ».

Linden Lab déclare donc concentrer 70% de ses équipes de développement sur les sujets « Développement superficie-population » et « résolution des bugs ». La plupart des questions n’ont bien entendu pas obtenu de réponses immédiates mais elles ont été posées sans détours. Linden Lab encourage les développeurs à postuler chez eux car l’entreprise est en phase intensive de recrutements spécifiques à ces deux activités « Taille et bug ». Linden Lab encourage également tous les développeurs à se pencher sur l’ouverture du client Open source.

Les 30% restants étant attachés au développement de la future version prenant en considération tous ces phénomènes bien entendu. Linden Lab déclare être trés optimiste à ce sujet, nous aurions été fort surpris du contraire.

La relative longueur de résolution des bugs est justifiée par une nette différence qui grossit de jours en jours entre les tests de beta grid (dont la population test ne grossit pas à la même échelle) et la mise en place de la solution sur la Main grid à pleine charge (Full load).

Plus il y a de monde sur la main grid, moins les tests sur la beta grid sont efficaces. La mise en place en situation réèlle réserve donc de plus en plus de surprises. Linden Lab encourage donc tous les résidents à prendre part aux tests sur la beta grid.

Le travail sur de meilleures statistiques d’analyses et de meilleures solutions de recherche font aussi partie des priorités pour Linden lab. La prise en compte du spamming et du squatt de mots clés est aussi à l’ordre du jour.

Je retiendrai comme essentielle et excellente nouvelle la prise en considération de Linden Lab de la population et du transfert de données « Hors-USA » qui représente depuis cette année plus de 65% de la charge globale. Linden Lab déclare donc prendre en priorité numéro 1 cette donnée afin de régler les problèmes dus au développement de la grid.

La mise en place d’un nouveau système de transfert des données est en cours, et la création d’un pôle annexe « Linden Lab » à Brighton n’est bien entendu pas étrangère à cette prise de conscience. Voilà donc pour nous Européens une excellente nouvelle, non seulement LindenLab prends conscience que son environnement est bel et bien mondial et universel, mais qu’ils doivent impérativement tenir compte de cette donnée essentielle pour leur futur.

Nous ne pourrons pas reprocher à Linden Lab de ne pas pouvoir nous donner de réponses immédiates sur quelques questions précises, nous imaginons facilement la difficulté à maintenir une telle plateforme stable et optimisée. En revanche on pourra regretter qu’il faille une pétition pour que certains responsables affrontent les questions des résidents face à face, et délivrent un compte rendu des activités précis sur les sujets importants.

Ce dialogue a un mérite: Il rassure.

Advertisements

3 Responses to Bref résumé du TOWN HALL du jeudi 3 mai

  1. DD Ra dit :

    J’en ai pas tiré les mêmes conclusions, je les vois plutôt débordés tant au niverau social (gestion de la communauté) que technique (faire fonctionner SL).

    Il aurait quand même été souhaitable de parler du véritables fiasco technique que fut ce Town Hall (le groupe destiné a retransmettre les questions réponses a très vite succombé, les sims autour ont été bloquées…)

    Bises.

    DD Ra

  2. keru dit :

    Idéalement, Linden Lab ne devrait pas s’occuper de la communauté. Dans la pratique, pour l’instant, ils n’ont pas le choix.
    Si SL devient vraiment ce a quoi il est destiné, l’internet 3D de demain, il sera totalement impossible de gerer la communautée de Second Life. Est ce que quelqun gere la communautée internet apres tout ? 🙂

  3. fred cameron dit :

    Débordés oui ils le sont, comme tu dis, tant au niveau social que technique, et je commence bien l’article par « Linden Lab assume complètement. »
    Cette phrase n’est pas anodine si je l’ai écrite, et je ne vois pas à quel endroit ils ont dit « non ce n’est pas vrai ».

    Ils le sont débordés et ils l’ont reconnu, je ne vois pas où ils n’assument pas.

    Quand au fiasco technique sur le groupe et les sims autour, c’est l’exact ordre du jour de ce town hall … les incontournables problèmes actuels.

    Il existe actuellement des problèmes et Linden Lab le sait, ils ne se voilent pas la face.

    Ce sont bel et bien mes conclusions de ce town hall.
    Ils assument.

%d blogueurs aiment cette page :