Développement durable et humanitaire (2): pour une action élargie

Dans un premier article sur le développement durable RL/SL, je vous ai déjà parlé des actions en faveur du développement durable et des actions humanitaires menées au Lesotho par l’ONG SOLID. Je vais, cette fois, vous faire découvrir des projets en cours de réalisation à Ha Makhata (celui de la construction d’une école permettant d’encadrer les enfants orphelins dont les parents sont décédés du SIDA) et à Kamae au Kenya (soutien de la scolarisation d’un enfant pendant un an)

Ces projet se trouvent sur Ubuntu dans Second Life (île faisant partie intégrante de Better World). Lorsque vous arrivez sur l’île, à la terre rouge, un centre de bienvenue vous accueille : vous y trouvez toutes les informations concernant le projet et notamment un portail d’investissement de Better World dont Sue Stonebender et Zeke Poutine sont les responsables au sein du groupe fondateur.

2007050706.jpg

2007050701.jpg

Pourquoi le nom de « Ubuntu » ?

Le terme « ubuntu » était employé par les personnes parlant la langue xhosa en Afrique du Sud et qui décrit les philosophies sur lesquelles se fondaient les communautés avant l’arrivée de la colonisation européenne. Un terme symbolique une sorte de philosophie de la vie…

Que vous propose ce kiosk et le projet »Ubuntu » ?

Ce projet est un premier essai dans Second Life pouvant jouer un rôle d’intermédiaire pour des projets réels et donc une forme d’incitation permettant aux résidents de SL de prendre conscience de la réalité de certaines actions humanitaires, auxquelles ils seraient peut-être moins sensible dans Real Life, en reversant une participation de leurs gains SL dans ces projets, via SL. Une partie de cet effort inclura le développement de « kiosques », de petits portails qui pourront être placés discrètement dans un magasin, invitant les entrepreneurs et les commerçants de SL à inciter les résidents à prendre connaissance de ces projets lorsqu’ils se rendent dans leur Sim, les propriétaires choisissant quels projets ils souhaitent soutenir.

2007050702.jpg

Quelques explications : vous pouvez achetez une part dans SL pour la construction de l’école à Ha Makhata pour un montant de 1 500L$ ou/et encore participer à la scolarité annuelle d’un enfant de Kamae au Kenya pour un versement de 1 500L$ également.

2007050705.jpg

A l’intérieur du kiosk, vous trouverez une série de revues qui vous permettront de rejoindre des liens sur le Web et vous donneront de plus amples indications sur ce genre de projets humanitaires.

Bien sûr, les premières questions que vous allez vous posez sont les suivantes :

– Comment vais-je savoir si ces projets sont légitimes ?

Ubuntu n’offrira que quelques projets pour aider à mettre des actions en route. Ce sont des efforts qui ont été validés en tant qu’actions authentiques avec les responsables de projets dans notre monde réel : une poignée de bénévoles des ONG qui ont activement surveillé ce processus par l’intermédiaire de la communauté d’omidyar.net pendant les dernières années et qui ont été recrutés pour aider à la réalisation dans les règles de ce projet et dont vous pouvez aller vérifier les principales actions.

– Comment mon don sera-t-il reversé dans ce projet ?

La brochure de projet se composera de deux types différents de projets :

1) Microfinance : des micro-crédits pour de petits investissements qui seront remboursés à la fin de la réalisation des projets et dont le remboursement sera récupéré pour aidé d’autres personnes.

2) Des investissements non-remboursables : par exemple des donations pour l’achat de livres scolaires pour de nouvelles écoles dans les zones touchées par des phénomènes naturels de grande ampleur, des matériaux médicaux pour des cliniques, des dispensaires ou des hôpitaux en Afrique, la scolarité des enfants touchés par la perte de leurs parents décédés du SIDA ou de la guerre…

– Est-ce que j’obtiendrai une déduction fiscale pour ce don ?

A l’heure actuelle, il n’existe aucun mécanisme permettant de déclarer vos dons à l’aide de reçus officiels, bien que le groupe d’Ubuntu continue à chercher une solution permettant de se rapprocher de la jurisprudence du monde réel.

Comment fonctionne le groupe Ubuntu ?

Ubuntu est dirigé par un groupe de fondateurs (« Founders Circle ») comprenant des résidents de Second Life qui ont décidé, depuis la mi-décembre 2006, d’investir de façon significative une partie de leur propres revenus pour lancer le programme de l’île d’Ubuntu. Ce groupe a fait un tour d’horizon des projets recommandés par Better World et les résidents de Second Life comme étant utiles à prendre en considération. Il y a eu un grand nombre de réunions durant la phase-pilote du projet Ubuntu, afin de discuter des propositions soumises, de voter et de décider comment les dons pourraient être utilisés et comment les membres donateurs pourraient choisir les projets sur lesquels leur donation pourrait être affectée.

Quelle ouverture possible à d’autres communautés ?

Au départ, les membres du cercle de fondateurs sont responsables pour regrouper des projets et des fonds pour l’île d’Ubuntu , leur intention est bien celle de l’ouverture de ce programme à une plus large participation des membres de Second Life. C’est bien là l’intérêt évidemment !!! car c’est le seul moyen de pouvoir donner une certaine dimension aux projets humanitaires sur SL et une occasion unique est donc proposée aux résidents européens de pouvoir participer à ces projets. Ainsi, il sera peut-être possible de développer des projets universels, durables et responsables sur Second Life, quelque soit la nationalité des groupes engagés !!!

Vous pouvez retrouver le détail du projet de construction de l’école de Ha Makhata sur le site de l’ONG SOLID ainsi que le détail de l’estimation de son coût (entre 10 000 et 11 000 euros) en RL.

Sur la sim vous trouverez également la place du Marché réunissant des échopes encore bien vides pour le moment, mais aussi un feu de camp, un puits de donation et au-dessus une Prayer Wheel (Roue à prière)…

2007050708.jpg

Quelques photos vous permettrons d’évaluer combien cette sim est bien rendue tant au plan des paysages qu’au plan des constructions. Enfin, parcourez cette terre rouge africaine où sont plantés de merveilleux accacias et où vous rencontrerez des éléphants, des giraffes… le coucher du soleil y est serein et vous apportera réflexion et plénitude…

2007050710.jpg

2007050707.jpg

Quelques liens :

Retrouvez toutes les vidéos RL sur Google Video

Revue anglaise : Developments Magazine

Revue américaine : Greater Goods Magazine (Berkeley University)

et n’oubliez pas d’aller sur Ubuntu

Soso durablement engagée…

2 commentaires pour Développement durable et humanitaire (2): pour une action élargie

  1. wolkam dit :

    Continu d’explorer Soso, ca nous change des marques qui disparaitront dès le Buzz passé😉

  2. sosogao dit :

    oui oui ne t’en fais pas Wolkam !!! c’est aussi une manière de lutter contre la phobie du monde IRL et SL pour les marques🙂 et puis les vrais humains ont besoin de nous tous🙂

%d blogueurs aiment cette page :