« Vivre et/ou mourir » dans Second Life

A la lecture du billet hebdomadaire de Skall « Ces jours-ci dans les médias… » et suite à certaines constatations in-world, force est de se poser des questions.

En décembre 2006, lorsque je suis « entrée en seconde vie », tout semblait possible pour un avatar lambda, et, surtout, la part de rêve pour un monde meilleur était bien palpable. Je me suis prise à rêver … Nous les petits avatars bien humains derrière notre coquille relookée, nous allions enfin pouvoir créer un monde nouveau, avec nos univers de rêves, nos propres espaces éducatifs, nos maisons designs, nos paysages environnementaux bien préservés,bref…
Rien de tout cela…

Depuis Janvier 2007, nous avons été envahis par les vitrines des partis politiques, ou celles de certains blogs pseudo-intellectuels brassant beaucoup d’air et recherchant principalement du buzz en achetant ou se faisant acheter des îles à tour de bras, histoire de nous recréer encore plus rapidement notre première vie, celle que nous essayons de fuir quelques heures par jour pour nous distraire !!!

Pire encore… dans les dernières semaines, l’arrivée intempestive de grandes marques du marketing (je sais sans les marques SL ne fonctionnerait pas m’enfin y’a des limites), qui sous le prétexte de vous faire pénétrer dans des univers « réservés à certains » dans Real Life lorsque vous ne faites pas partie du « noyau » et de vous laisser entrevoir une image idéalisée et fausse de la réalité :
un petit concours pour devenir mannequin dans Second Life et connaître le frisson des podiums SL, et encore un pour représenter une marque dans Second Life et avoir la photo de son avatar partout !!! Casting et re-casting…

Avatars, achetez-vous en avant-première la future paire de Nike ou la dernière Mercedes que vous ne pourrez pas vous payer dans Real Life…

Encore plus fort : l’arrivée cette semaine de certains organismes bancaires et de crédits !!! Que vont-ils bien proposer dans notre Second Life … bientôt les avatars seront en proie au surendettement sur Second Life🙂 et qui sait s’il ne devront pas aussi déclarer leurs impôts avec des super-feuilles virtuelles en téléchargement !!!. Je me marre … non pas tant que ça d’ailleurs.

Alors je dis stop !!! Quid des petits avatars qui ont, avec enthousiasme, construits des environnements parmi les plus fantastiques et les plus imaginatifs, ou encore des univers dédiés à des causes comme l’humanitaire, la défense de l’environnement, l’éducation, et qui, faute de médiatisation, connaissent des jours sans visites, ou bien sont parfois concurrencés par des fausses associations qui vous vendent des morceaux de planètes dans la vraie vie !!!
Rien ne leur sera épargné !!! La lune vous pouvez la décrocher tous les jours sur SL et méditer devant de fabuleux couchés de soleil sliens. Un peu d’imagination, que diable !!!

Alors oui on peut mourir sur Second Life, mourir de déception !!! mais « Mourir dans un monde c’est renaître dans l’Autre Monde » (Stephen Lawhead, Extrait de Le chant d’Albion).

Car finalement, si Second Life n’est pas un jeu comme je l’ai dit dès mon arrivée, et encore moins maintenant, quel plaisir de pouvoir créer soi-même un objet, une fleur, un vêtement… que vous ne vendrez peut-être jamais, de « builder » ensemble, d’échanger des essais, des combines pour réussir certaines créations et ensuite de donner une de ses créations à un groupe ou à un avatar-ami parce qu’il en a besoin ou tout simplement pour lui faire plaisir ;

de réunir un petit groupe pour parler de l’avenir de notre « vraie » planète sur un petit bout de terre virtuelle devenant parfois si réel et de continuer, toujours et encore même si l’affluence n’est pas au rendez-vous !!!

de composer des poèmes dans les nuages d’une bibliothèque virtuelle et pourquoi pas des nouvelles !!!

de voler à travers le monde entier de Second Life à la rencontre des autres mondes, des autres avatars… des mondes reconstitués de villes, de pays ou de continents ou des mondes imaginaires surgis des tablettes numériques ou des souris de quelques avatars passionnés d’architecture, de dessin…

de se retrouver entre quinquagénaires de Real Life de tous les coins du monde réel sur Second Life pour discuter, échanger, visiter ensemble…

de se regrouper pour une soirée sur une sim en écoutant un chanteur que l’on aime ou danser sur les succès d’un groupe californien des années 70…

de se retrouver pour l’inauguration d’un musée, de visiter une superbe exposition de photos ou de peintures…

Bref, SL c’est aussi cela et même plus encore, tout ce que l’on peut faire pendant deux heures, un soir… sans pub, tout simplement en communiquant.

Alors oui, on peut vivre sur Second Life, mais avec des valeurs simples, telles que l’échange, le respect et un certain dépassement de l’égo propre à l’humain jusqu’à l’exacerbation et ne pas oublier qu’ « Exister, c’est insister » (Ben Salem Himmich).

Soso en méditation…

33 commentaires pour « Vivre et/ou mourir » dans Second Life

  1. DidierP dit :

    c’est marrant que tu postes ça car c’est exactement ce que j’avais en tête quand j’ai décidé de l’achat de mes Sims ( qui arrivent).. un paysage préservé , des rencontres intéressantes, la joie d’offrir et le plaisir de partager ses connaissances.. sans doute je pense ça parce que je suis aussi un quasi cinquantenaire😉

  2. sosogao dit :

    Héhé DidierP !!! Les quinqua à l’assaut de Second Life, des battants et des sages à la fois …🙂

  3. Eve Kazan dit :

    Très juste !

    J’ai eu souvent des amis qui venaient me dire aurevoir, car ils étaient décus de Second Life, qu’ils n’y trouvaient pas l’intéret tant médiatisé … et moi je comprenais pas vraiment. Tout est dans la rencontre finalement.

    C’est comme dans la vie, on invente rien. J’ai la chance d’avoir rencontré sur SL, des personnes formidables de tout horizon. Et on partage d’agréable moment ensemble, on partage, et on s’évade ensemble sur des sim fantastique. On rigole aussi. Voilà Second Life seul, c’est la mort. Autant jouer au Sims …
    😉

  4. yongho dit :

    Joli article … Je suis venu dans SL pour le rêve et l’imagination … Je vais en sortir poussé par les panneaux publicitaires et le big business.
    A moins que … quelques quinqua … quadra … trenta … vingta … ne parviennent à préserver quelques ilôts de délires et de rêves …

  5. fred cameron dit :

    Poussé par les panneaux publicitaires et le big business? S’ennuyer dans Second Life à cause des marques?

    Trés franchement quand je me promène et dans mes activités Second Life, je ne les croise jamais, il n’y a que si je veux bien aller les voir que je les croise, et je ne suis pas mécontent quand j’en ai besoin de pouvoir les trouver.

    Les pousser dehors serait refuser le principe même de Second Life: son universalité.
    Pourquoi une marque n’aurait elle pas le droit de rêver d’une autre façon de communiquer?

    C’est faux de dire qu’elles nous font subir quelques choses.

    Rien ne nous oblige à y aller.

  6. yongho dit :

    Lol … j’ai pas dit que je partais aujourd’hui … et j’ai encore pas mal d’endroits cools. Mais le tendance est flagrante. Ceci étant dit, rien ne m’interdit de m’acheter MA sim🙂
    Rien ne m’interdit d’aller voir ailleurs non plus d’ailleurs.

  7. Joannie dit :

    Ben c’est pour ça que vous venez de creer le SLhub ? pour repertorier les endroits chouette qui n’ont pas les moyens de faire de la pub.
    Bel Article Soso🙂

  8. >>>Ceci étant dit, rien ne m’interdit de m’acheter MA sim🙂
    Moi je sais ce qui me l’interdit : l’argent !

    >>>>Voilà Second Life seul, c’est la mort.
    Pour moi la phrase de la semaine.

    >>>>C’est faux de dire qu’elles nous font subir quelques choses.
    Complètement d’accord. Je ne vois pas du tout en quoi on est envahi. IL y a un an c’était pire, 95% des sims étaient des casinos ou des trucs à base de thunes, vous pouviez être sur en achetant en mainland d’avoir vue sur un ringard en costard et en blings.

    >>>>>de se retrouver entre quinquagénaires de Real Life de tous les coins du monde réel sur Second Life pour discuter, échanger, visiter ensemble…
    En parlant de générations, je connais une maison de retraite dans le Var ou tout les « pensionnaires » sont connectés dans le hall sur SL. Ils chattent avec d’autres retraités, sous le bruit des ventilos, vont au casino, aux escorts, font du skate sur AOL pointe. Cette information est fausse mais ce serait beau non ?

  9. artsys dit :

    >>>>>de se retrouver entre quinquagénaires de Real Life de tous les coins du monde réel sur Second Life pour discuter, échanger, visiter ensemble…
    En parlant de générations, je connais une maison de retraite dans le Var ou tout les “pensionnaires” sont connectés dans le hall sur SL. Ils chattent avec d’autres retraités, sous le bruit des ventilos, vont au casino, aux escorts, font du skate sur AOL pointe. Cette information est fausse mais ce serait beau non ?

    C’est nous dans 30 ans non ?

  10. yongho dit :

    J’ai de d’argent …
    Je connais pas les maisons de retraite …
    J’aime pas la pub …
    C’est comme ça. Chacun sa croix. Héhéhé.

  11. Marc Moana dit :

    Et bien Soso, ça balance ! Effectivement tous n’ont pas les mêmes désirs dans SL. Certains souhaitent y reproduire le modèle dominant de notre société RL croyant pouvoir s’y faire une place au soleil (mais qui restera virtuel !). D’autres ont des rêves d’autre chose comme tu le décris… Certes pour l’instant les deux cohabitent et je suis moi même revenu sur certaines appréhensions, comme par exemple, la présence des partis politiques dans SL. Tant qu’ils ne font pas de prosélytisme en dehors de leurs QG, cela ne me dérange pas. Pour les marques, je doute qu’elles se contenteront, dans quelques temps de la simple sim vitrine, d’autant plus qu’elles restent pour la plupart du temps désertes…

  12. Brunehaut dit :

    Je suis « quinqua » moi aussi … et j’ai été étonnée de la grande fourchette d’âges de SL !
    Je crée et vends des robes de fées (si si)…
    (Ça existe ça, un regroupement mondial de quinquagénaires sur SL ?)

  13. DidierP dit :

    Mackenzie, après le bateau je me ferai un plaisir de t’offrir un bout de terrain si tu en as besoin pour faire un truc du genre le quartier (qui n’a pas le succès qu’il mérite, peut etre parce que la sim est surchargée 😉 ..
    je te contacterai😉

  14. Je ne vois pas le rapport entre les marques et la détérioration de SL. Certaines font des choses très bien… d’autres sont maladroites ou mal conseillées.

    En tout état de cause, cela n’empêche pas des entreprises, des stars-avatars ou des avatars anonymes de s’exprimer pleinement, de faire des choses magnifiques, innovantes et sur lesquelles on (je) aime passer du temps, faire des rencontres, etc…

    Il y a des sites web d’entreprise et des blogs perso qui cohabitent en harmonie. Il est assez rare que j’aille sur le site d’une entreprise avec laquelle je n’ai pas d’activité particulière… Par contre, je vais régulièrement sur des blogs qui m’intéressent ou des sites sur mes thèmes de prédilection.

    SL est une auberge espagnole… On y trouve ce que l’on y cherche tout comme on peut y apporter ce que l’on y souhaite. C’est pas une forme de liberté, ça ?🙂

  15. sosogao dit :

    Waou ça réagit🙂
    des réponses en wrac : cet article est une réaction à chaud mais que j’ai laissée refroidir🙂 enfin un peu !!!
    Mais je ne renie pas SL loin de là !!! mais je vente ses mérites en matières d’éducation, d’information et de créations artistiques.
    Et j’insiste sur le côté humain et chalheureux que l’on peut y trouver et que j’y ai rencontré dès mon arrivée !!!
    Mackenzie McArdle pour le troisième âge tu ne crois pas si bien dire !!! ma mère est sur SL (mais vous n’aurez pas le nom de son avatar) et elle se fait des ballades d’enfer à Svarga, Apollo…. du haut de ses 77 ans et ça c’est vrai. Quant au groupe de quinquagénaires c’est « Indian Summer » et ils sont super et je me paye de beaux moments aussi avec eux …Normal nous avons vu la naissance d’internet, les sites webs, les blogs et Second Life est une suite logique pour nous !!!

  16. keru dit :

    Oui… il semble y avoir une pseudo-sphere-intellectuelle a la con de gens qui se gargarisent et s’auto-congratule sur l’excellence de leurs projets. (et que s’ils ont pas de succes c’est la faute des gens qui comprennent rien.)

    Et mes iles, en particulier Gaia, resiste encore et toujours a l’assauts des « j’peux mettre un panneau sur gaia ? ».
    Les demandes sont devenues quasi-quotidiennes et la reponse est invariable « pas de pub a l’école »😀

  17. Piki CORTES dit :

    _______
    Mackenzie McArdle Says: En parlant de générations, je connais une maison de retraite dans le Var ou tout les “pensionnaires” sont connectés dans le hall sur SL. Ils chattent avec d’autres retraités, sous le bruit des ventilos, vont au casino, aux escorts, font du skate sur AOL pointe. Cette information est fausse mais ce serait beau non ?

    Pourquoi ça serait ?😉
    Il y en a déja qq uns😉 et le debarquement des papi & mamie’s est en cours d’organisation …
    _______
    Sinon … ou est le virtuel a part les avatars … ce ne sont pas des de gens virtuels qui sont derriere leur ordi … tsss …

  18. Piki CORTES dit :

    ______
    keru Says:
    Oui… il semble y avoir une pseudo-sphere-intellectuelle a la con de gens qui se gargarisent et s’auto-congratule sur l’excellence de leurs projets. (et que s’ils ont pas de succes c’est la faute des gens qui comprennent rien.)
    ………..
    Bah il faut bien des raleurs😉

    ______
    keru Says: Et mes iles, en particulier Gaia, resiste encore et toujours a l’assauts des “j’peux mettre un panneau sur gaia ?”.
    Les demandes sont devenues quasi-quotidiennes et la reponse est invariable “pas de pub a l’école”😀
    ………..
    Ouep mais il faut faire la chasse aux petits opportunistes qui ne respectent rien … avec leur LM, NC et textures non-sollicitées … et qui spamment à tout va … comme des sauvages …

    J’en sais qq chose😉 et ils ne m’aiment pas ceux la😀

    ______
    sosogao Says:
    Mais je ne renie pas SL loin de là !!! mais je vente ses mérites en matières d’éducation, d’information et de créations artistiques.
    ………..
    Quels mérites ??? on est bien loin de ce qui est possible de faire … Et sans le crier sur tous les toits je tente de le faire de façon bien foutue … qui vient se bouger ???

    ______
    sosogao Says: Et j’insiste sur le côté humain et chalheureux que l’on peut y trouver et que j’y ai rencontré dès mon arrivée !!!
    ………..
    Sl n’est que le reflet de notre société … sauf aux débuts puisqu’il ne s’agissait que d’une frange de la société …
    Reste que si ceux qui ne veulent pas que ça deviennent n’importe quoi ne font qu’en parler … le bouchon n’avance pas😉

  19. Décembre 2006, cela fait bien tard et n’as-tu pas connu finalement SL à l’aide de ces nombreuses campagnes promotionnelles … pourquoi jeter la pierre au marketing alors qu’il a aussi des vertues bénéfiques : faire connaître au plus grand monde, apporter des soutiens financiers à LL (il faut bien être rentable et nourrir tous ces petits développeurs).

    Personne ne t’oblige à acheter des nikes ou une mercedes, je pense qu’il y a assez d’espace d’expression encore pour trouver des sims libres, sans pub (d’ailleurs c’est un concept à étudier, des sims moins chers mais avec de la pub…).

    SL est fondamentalement capitaliste de part son système économique, en rejeter l’utilisation par les sociétés RL me semble bien vain.. pour les amateurs, je pense que l’essentiel est dans le plaisir de créer, les plus doués et persévérants finiront par être suffisemment connu pour ne pas avoir besoin de devenir commerciaux (car moins besoin d’un distributeur) ou au contraire, finir par vivre de leur travail..

  20. Piero Barnes dit :

    Je distribue des poèmes sur SL aux gens que je croise (et qui lisent le français), il faut continuer d’apporter à SL ce qui fait la beauté de la RL, l’art, la poésie, l’amour, le romantisme, la magie, la surprise, le voyage, la création débridée…
    Et ne pas tomber dans ce qui nous a fait « quitter » la RL pour la SL, le business, l’argent, la course, la guerre, la politique, la religion… « SL est un plaisir et doit le rester ! »

  21. elx dit :

    moi j’aime pas les gens qu’aiment pas les gens.
    pour les avatars c’est pareil !

  22. sosogao dit :

    Tiens ça devient agressif lol
    Piki Cortes : « Quels mérites ??? on est bien loin de ce qui est possible de faire … Et sans le crier sur tous les toits je tente de le faire de façon bien foutue … qui vient se bouger ??? »
    Le mérite de partir de rien et de faire quelque chose !!! même petit et sans autosatisfaction svp :)))
    Kris : « Décembre 2006, cela fait bien tard et n’as-tu pas connu finalement SL à l’aide de ces nombreuses campagnes promotionnelles …  »
    Mieux vaut tard que jamais !!! surtout quand on parcout le monde pour s’occuper des autres, les RL !!!pfff ne jamais parler sans savoir !!!

  23. jesrad dit :

    Ça ne fait, après tout, que plus de deux mille ans qu’on nous le rabâche: « les jeunes, de nos jours, en savent plus se tenir, la société se détériore sans cesse, la fin du monde approche, etc… » Râlons, râlons, il en restera bien un peu, eh ? SL est une terre de liberté, une anarchie fonctionnelle en devenir. Ni vous ni moi n’y pouvons quoi que ce soit au delà de nos moyens individuels, et c’est parfaitement juste comme ça.

    « nous avons été envahis »

    Euh, non, VOUS vous sentez envahis😀

    « je dis stop ! »

    Et moi je dis: cause toujours. SL c’est la liberté😉

    @Piero
    « il faut continuer ci… », « il ne faut pas tomber dans ça… »

    Il faut, il ne faut pas, il faut obliger, il faut interdire, on doit, on ne doit pas… Changez de disque ! Agir plutôt que se plaindre. Faire plutôt que critiquer. C’est autrement plus efficace, et surtout plus légitime. Comme le disait mon pote Anselme il y a plus de 160 ans déjà, « il n’y a pires réactionnaires que les révolutionnaires, car il n’y a pires citoyens que les envieux. »

    • Piero Barnes dit :

      Voilà longtemps que j’aurais du te répondre mais bon… « Agir plutôt que se plaindre. Faire plutôt que critiquer.  » Cherches un peu et vois comme je « fais » et comme j’agis ! Je serai ravi d’en discuter avec toi dans le parc de ma galerie d’art ! Amicalement.
      P.B.

  24. sosogao dit :

    C’est un constat !!! Si je ne faisais rien je ne me permettrais pas d’écrire ce genre de billet !!! je rejoins Piero dans sa logique…
    Apprenez à lire entre les lignes😉

  25. Wolkam devrait commencer à builder des déambulateurs..Nibb des lunettes triple foyer…Attention les Seniors reviennent en froce !!
    Moi qui me croyait vieux dans SL à 29 ans !

  26. dareoner dit :

    nissan as fait une sim sympathique, de plus avec des objets gratuits de bonne qualité, bref parfois il est amusant de voir comment certaines marques s’implantent…ca fait partis du delir et du folklore.
    La notion de terrain et d’espace est encore vaste sur second life, ce qui implique un certain choix de balade et de liberté, on as pas des enseignes mac do à coté de nos fenetres virtuel, on as pas de messages publicitaires dans nos im.
    perso plus sl est varié, plus ça me fait deliré, y compris les marques de la rl.

  27. Nephie dit :

    /me prend un malabar et fais une grosse bulle avec (PLOC !)

  28. Sun Payne dit :

    /me cherche terrain francophone pour placer panneau publicitaire scripté distributeur de note card aux quincagénaires résidant dans le Var et les Bouches du Rhones qui souhaitent emménager sur une sim climatisée et avec un mistral tranquille.

    Si vous êtes interessé me contacter par sur le canal devcon5 de mon IM (0.34euros / appel local, 0.70euros / 2 IM).

  29. gal dit :

    Personnellement, je préfère la présence des marques qui vont pousser SL techniquement (et ils en ont bien besoin!) pour proposer un espace soigné avec un minimum d’interaction (pour celles qui jouent le jeu) que de voir pulluler des casinos, des sex shops ou des SIMS de cul allant parfois très loin… ou des SIMS vides avec deux cubes et des free textures à 50L$… et puis certains exemples cités sont erronés/exagérés ^^

    Très franchement, on choisit de les voir ou non, et vu la taille dé-me-su-rée de SL actuellement, il y a de la place pour tout le monde…

    Je trouve que l’article renie pas mal de choses qui font la réalité de SL : je n’irais jamais à un casting d’avatars, mais certains se prêtent au jeu parce que c’est amusant…(comportement ‘people’ d’avatars mais si ca plait..) Rappellons qu’il y a quand même une monnaie virtuelle dont le cours est fluctuant et que bien souvent, pour créer un environnement, il faut souvent acheter des objets… etc.. la politique ? mais vive les débats et les échanges !!

    Second Life est une suite logique du web : dans ce cas, il aurait fallu interdire dès le départ sur le web tous les sites qui parlent de religion, de business, d’entreprises, de publicités… ca ne tient pas debout.

    Article rempli de poésie un peu naive et peace and love mais éloigné de la nature humaine😉

  30. Yoald dit :

    Mack, c’est un cliché mais regarde, « vieux », c’est dans la tête d’abord hein… et si tu lis les réponses ici tu en vois plein, des vieux🙂

    Soso Présidente !

  31. kobe Tomsen dit :

    Comme quoi la quête du consumérisme est vraiment encré dans la nature humaine, puisque dans un monde comme SL rien ne nous oblige, à priori, à adhérer à l’image des marques, ni à juger des valeurs matérielles, puisqu’ici rien n’est matériel, rien n’est palpable physiquement. Et pourtant, j’en croise des drôles d’oiseaux avec des rolex, des nike au pieds, fiers d’exhiber leurs bolide de sport et autres objets fétiches…Mais au fait, j’ai moi aussi cherché à faire un avatar aussi sexy que possible…j’attache de l’importance aux fringues que j’achète dans SL…me voilà aussi prise au piège par l’aspect matériel qui est d’ailleurs doublement insignifiant dans ce monde.

    Est-ce donc un réflexe par lequel l’expérience de notre « première vie » dans un monde régit par l’argent, qui nous pousse à poursuivre le même comportement dans second life ? Et pourtant, c’est peut-être tous ces neuneus qui cherchent obstinément à posséder des voitures et chaussures de sport dans second life qui font que nous apprécierons et préférerons toujours les sims originales, « marginales » et différentes..Sur ce point SL et RL se rejoignent…Il faut de tout pour faire un monde, et pour cause, les mentalités auxquels nous n’adhérons pas renforcent l’attachement à celles que nous préférons. Le fait de chercher à suivre un idéal qui consiste à fuir la société de consommation dans SL donne d’une certaine manière un sens à l’existence de nos avatars.

  32. fredo dit :

    moi je suis dans Sl depuis 1 semaine et je partage déjà quelques amitiés passionnantes et sincères. Si on les recherche les échanges peuvent être de qualité, c’est certain. Et tout ca gratuitement, qui dit mieux !

%d blogueurs aiment cette page :