le JT de France 2 revient sur la plainte de Famille de France

Dans l’édition du journal télévisé du samedi 16 juin (http://jt.france2.fr/20h/) le journaliste du JT reviens sur cette « affaire » sous le titre racoleur « Le site virtuel Second Life propose aussi des images pornos« . L’avocat de Famille de France réclame que SecondLife ne soit pas accessible aux mineurs. Le journaliste explique qu’on peut même « mentir sur son âge » pour accéder bien trop facilement à des images « adultes » dans un univers qui comme j’ai pu le souligner dans cette interview est réservé aux adultes !

« En fouillant un peu on retrouve les mêmes travers que sur Internet » précise le journaliste, voilà donc le vrai débat, il y a du contenu adulte sur le web, comme sur SecondLife, sauf que sur le web, pas besoin de mentir sur son âge pour y accéder encore plus simplement. Remercions l’intervention du psychologue Mickael Stora qui remet en perspective une évidence parfois oubliée par certains donneurs de leçons, les premiers qui doivent protéger les enfants, ce sont avant tout les parents. Prenez donc soin de ne pas laisser vos chérubins se ballader sur le web sans aucune surveillance.

6 commentaires pour le JT de France 2 revient sur la plainte de Famille de France

  1. DD Ra dit :

    Salut Wolkam,

    très bon travail d’un certain Wolkam « en direct » de SL pendant ce reportage aussi😉

    Toi comme Mickael Stora semblez maintenant maitriser la chose, merci de donner un image raisonnable de notre Seconde Vie !

  2. JO66 dit :

    Ce reportage m’a supris, pourtant ce n’est pas étonnant quand on songe qu’il est possible de gagner de l’argent sur Second Life.
    Ne cherchez pas plus loin, l’État français entend bénéficier de tous les jeux. C’est comme les automobilistes, nécessairement des « chaufarts », il y a de l’argent à racler d’où le conditionnement des téléspectateurs !

  3. Piki dit :

    Il faut bien que je JT de F2 racole pour ne pas sombrer …

    Mais pour ceux qui ne seraient pas au courant en 1995 le premier reportage « Envoyé Spécial » sur internet co/réalisé par philippe Blanchard créateur de digipresse le premier journal français sur internet qui au départ devait présenter globalement internet c’est terminé par un reportage « internet : sexe et facho »

    Alors … gardez vous de vos surprises😉
    Pour ce qui concerne la réservation de SL aux seuls adultes … pourquoi ??? la rue est a tout le monde … et ce n’est pas en mettant des barrières que ça arrêtera … bien au contraire d’autant plus que SL est un bon moyen d’enseignement … et en matière de sécu de demander a un enfant de mettre son numéro de téléphone sur SL Teens pour s’en registrer il y a de quoi se poser des questions … quand au ghetto de teens c’est le meilleurs moyens pour faire venir justement ceux qui sont en recherche de chair fraiche et jeune …

    En ce qui concerne famille de france … bah … qu’ils commencent par les kiosques a journaux dans ce cas … mais bon ils ont peux de chance d’aboutir😉 le patron du groupe gère les kiosques prête sont yacht au président … mais il faut bien qu’ils aient un os a ronger … comme la rédac de F2 …

  4. Kara Ashton dit :

    Je me faisais cette réflexion, ce week-end, au sujet de l’accès des mineurs à SL…

    Déjà, l’inscription est en soit-même, un petit parcours du combattant… S’inscrire sur le site web (en anglais), puis télécharger le jeu, et enfin, essayer de comprendre comment ça fonctionne, avec une interface en anglais…

    Franchement, les gamins ont plus vite fait de chercher des photos X via google…

    Par contre, non à la présence des mineurs sur SL.Non seulement, leur présence en grand nombre constituerait une perturbation certaine pour les joueurs adultes (car pas certaine que ces mineurs aient obligation de renseigner leur âge sur leur profil, et perso, je ne discute pas de la même façon avec un adulte et avec un gamin de 13 ans), et des zones adultes où leur présence est totalement inconcevable. Il ne faut pas être devin pour deviner que les ado par ex, ne vont pas se diriger vers les sims éducatives…

    Les utilisateurs adultes n’ont pas non plus sur SL, vocation à faire de l’encadrement.

    Les mineurs, sur SL teen, qui est je crois, assez bien fliqué.

  5. Piki dit :

    Teens est tellement bien fliqué que les gamines se plaignent de se faire harceler …

    Quand au non a la présence de mineurs … dans la rue, les stades de foot ou ailleurs cela reviendrait a dire que les gamins n’ont pas a venir et que les adultes n’ont aucun devoir …

    Il y a décidément un manque flagrant de responsabilisation des slifers …

    N’oubliez pas que « le jeu » a été conçu pour que chacun y vive … et les ambitions de LL n’est surement pas qu’il soit limité a telle ou telles personnes au détriment des autres … et qu’il suffit du respect au moins des zones pour que les gamins ne tombent pas sur n’importe quoi … même s’ils trouveront toujours le moyen de passer outre … that’s life …

  6. Shuuna dit :

    « Teens est tellement bien fliqué que les gamines se plaignent de se faire harceler »
    D’où tiens tu tes sources avant d’avancer de telles choses?

    Le jeu (si on peut considérer SL comme un jeu) comme tu le dis a été conçu pour offrir la liberté de vivre une seconde vie mais dans le respect des règles de droit commun, pénal et international. Chose que tu oublies. Et on ne déroge pas à ces lois.

    Quand à accuser un manque de responsabilisation des SLifers, je dirais plutôt que c’est une réponse de quelqu’un qui justement fait preuve d’un manque responsabilité. Je rappelle au passage qu’en rejoignant SL, tu as signé la charte TOS , et par cela tu acceptes les règles des Lindens. Et donc également, que les mineurs d’âge ne soient pas autorisés.

    En responsables, il n’est pas de notre devoir de jouer à la nounou, et d’accepter de jouer les chaperons sur SL.

    La charte est claire, et il n’y a pas matière à faire une chasse aux sorcières.
    vis à vis du contenu.. Il ne s’agit pas de vociférer sur la moralité du contenu, mais de protéger nos petites têtes blondes et donc, de bloquer leur accès conformement à la charte. Là est à mon sens l’erreur. Et je me refuse de brider mon plaisir sur Second Life, car des parents sont incapables de surveiller leur bambins.

    Et pour finir, Piki : y suffit de, y a qu’à… ce sont des expressions qui sont bien trop utilisées quand on se trouve dans l’opposition, mais bizarrement, lors de la mise en pratique, cela ne semble plus aussi évident.

%d blogueurs aiment cette page :