Réflexions sur les méthodes educatives dans Second Life (1)

Toujours à la recherche de l’Eldorado éducatif français sur Second Life, je parcours les sims … en quête d’informations sur les différentes méthodes d’enseignement, trois questions toujours présentes à l’esprit : quand? comment? pourquoi?

Beaucoup de communiqués de presse ces derniers temps en France, quelques installations sur Second Life, de l’enthousiasme chez les avatars, mais à mon avis beaucoup de questions non posées surtout et peu de réponses claires et beaucoup d’attente et de déceptions !!!

Le 14 Mai 2007, goFluent le centre de formation linguistique a annoncé son entrée sur Second Life … une petite phrase du communiqué a retenu mon attention et surtout un mot😉 :

« le premier centre de formation linguistique européen à faire bénéficier à ses clients des immenses opportunités proposées par les mondes virtuels.« 

Vous trouverez dans les locaux de goFluent la possibilité d’écouter des podcast en anglais pour des situations données (à l’entrée du bâtiment) qui vous redirigerons sur le site web directement.

gofluent_002.jpgGérer

Un diaporama vous permet de revoir les étapes d’inscriptions, identiques à celles que vous trouverez sur le sit web de goFluent.

Vous pourrez également faire un quizz au rez de chaussée pour tester vos connaissances grammaticales et au 1er étage des écrans peuvent être consultés sur différentes règles de grammaire (toujours en anglais)… J’y suis retournée une après midi et je n’ai toujours rencontré personne capable de me renseigner sur la finalité de leur installation sur Second life !!!

gofluent_001.jpg

Il s’agit d’une délocalisation tout comme l’installation des centres goFluent dans toute l’Europe !!! mais vous pouvez aller visiter les locaux virtuels de goFluent ce qui n’est pas le cas de LanguageLab.com, situé sur Business, où j’ai eu droit à un « Téléportation impossible ».

Déçue, je suis retournée sur les sims américaines et j’ai essayé English Village. Vous arrivez sur la sim et on vous demande de joindre le groupe « English Village » pour 0L$ … vous pouvez ainsi vous téléporter en un clin d’oeil devant le centre où vous recevez l’information suivante : « Hi!😉 The next English lesson starts at 11:30 am SL time » etc., avec des indications précises pour les étudiants. Une autre conception éducative…

L’INSEAD , The Business School for the World, possédant déjà des campus en France et à Singapour, s’est aussi installée sur Second Life. Nous sommes invités à participer à leurs recherches qui pourront permettent d’améliorer la qualité de de l’enseignement. Des documents seront bientôt disponibles à la bibliothèque dans SL . Leurs études sont effectuées par des professeurs INSEAD, des doctorants et des chercheurs associés dans un but purement universitaire. Les résultats sont à la disposition du public dans des journaux de recherche comme le Journal d’Étude de marché, parmi d’autres. INSEAD ne fait pas d’études directement pour des sociétés.

insead_001.jpg

Par ailleurs, dans un communiqué à La Tribune, l’INSEAD par l’intermédiaire de Miklos Sarvary, professeur de Marketing, signale que leurs installations sur SL permettront de « rassembler les centaines de cadres inscrits en MBA sur ses sites de Fontainebleau et de Singapour, le temps d’un amphi virtuel. Il sera aussi plus facile, et moins coûteux, de faire se déplacer des intervenants surbookés, chefs d’entreprises et internationaux ou d’organiser des rencontres d’anciens ».

Cet enseignant a effectué une série de cours dans SL et signale qu’il existe aussi « un laboratoire de recherche sur les comportements d’achats des avatars (sic) » .

Il s’agit donc d’une utilisation « réservée » et apparemment fermée au résident lambda de Second Life. Lors d’une brève visite sur la Sim j’ai rencontré une personne rattachée à l’INSEAD qui m’a précisé que pour le moment, il s’agissait d’une « extension des programmes existants, réservée aux étudiants RL de l’Insead et aux anciens et que, peut-être, plus tard, des résidents de SL pourraient suivre des cours…  » Cette charmante personne m’a proposé la visite du laboratoire de l’INSEAD, mais ce fut un échec pour moi en raison de la présence de lieux non visitables et j’ai dû me téléporter hors de l’île pour en sortir !!!

Installation également sur SL de Ingémédia-l3m lab de l’université de Toulon, première université française en ligne !!! L’Institut Ingémédia (Ingénierie de l’internet et du multimédia) propose des formations dans le secteur des TIC (technologies de l’information et de la communication) de niveau Bac+3 (licence professionnelle), à Bac +5 (master). D’après leur communiqué sur leur site : « Pour l’institut Ingémédia de l’université de Toulon, dix jours de cours sur Second life, c’est l’expérience suivie par 80 étudiants de niveau licence, dans les locaux virtuels de l’Institut universitaire. »

ingemedia_001.jpg

Enfin l’arrivée prochaine de l’ENST-Bretagne (École nationale supérieure des télécommunications de Bretagne) sur Second Life. Selon le Monde informatique, l’nauguration du campus ENST-Bretagne, aura « pour ambition de devenir un véritable lieu d’échanges virtuel pour les futurs candidats, les étudiants, les enseignants-chercheurs et les entreprises. (…) [et] À terme, l’établissement développera des dispositifs de formations initiales et continues sur le principe de l’univers virtuel. »

enst_001.jpg

Si « L’accès en 3D à des bâtiments dédiés à la recherche permettra également aux visiteurs de consulter les travaux des chercheurs et des thésards de l’école, de télécharger des documents, ou de diffuser des vidéos. » Quid d’une éventuelle formation et participation des résidents extérieurs éventuellement intéressés ?

L’installation virtuelle sur Second Life de Grandes Ecoles et d’Universités françaises ne va-t-elle pas se résumer à la création de salles de cours, de laboratoires et d’amphithéâtre en plus pour les étudiants inscrits en RL, accompagnés de leur professeurs ne proposant qu’une interactivité très restreinte avec le reste de l’univers 3D de Second Life ??? Le meilleur outil n’est-il pas celui qui se partage ?

Soso dubitative

11 commentaires pour Réflexions sur les méthodes educatives dans Second Life (1)

  1. Piki dit :

    Le partage … n’est pas a sens unique😉 c’est a dire par exemple des organismes qui fourniraient gratuitement des ressources …

    Par ailleurs il serait très négligeant de laisser un libre accès a des laboratoires de recherche

    Sinon des cours d’anglais ou de simples diffusions vidéo sur SL c’est a priori du gaspillage …

    Maintenant il y a effectivement plein de choses à faire … mais c’est mieux sans certains bâtons dans les roues😉 mais ce n’est pas pour ça que ça ne se met pas en place …

  2. sosogao dit :

    Piki : 1) Je suis très bien placée pour savoir que le partage ou le « donnant-donnant » n’est pas à sens unique !!!
    2) L’enseignement et l’éducation en RL comme en SL sont des « activités » où l’on donne beaucoup sans savoir ce que l’on recevra !!! et là aussi je suis bien placée pour le savoir … ce sont des vocations et/ou des passions !!!
    Ceci étant une précision faisant suite à l’article🙂 d’où mes réflexions à propos des sims et des institutions éducatives😉

  3. yoyo dit :

    Je suis d’accord avec piki.

    …Le partage n’est pas à sens unique …
    C’est marrant de voir que les utilisateurs pensent qui tout est gratuit, sans aucun frais et voir il faudrait aussi que cela soit copiable.

    …Mais c’est mieux sans certain bâtons dans les roues ….

    Alors bienvenu dans Second Life !
    Et je remplacerais bien le mot bâton par poutres.
    J’ai appris que dans Second Life il faut être interdépendant de A à Z. Ne surtout pas avoir besoin des autres.

    Nous pouvons observer l’apparition de consultants, d’experts, d’organes d’information…

    Consultants de quoi ? Experts de quoi ? Organes d’information neutres et indépendants ?

    C’est comme dans la vie RL, il faudrait peut être prouver tous ces points avant de pouvoir clamer.

    Que quelqu’un comme Yadni Monde s’octroie le titre d’expert ne me dérange pas du tout.
    Qu’un autre s’octroie le titre de consultant après avoir réussi à piloter, organiser et réaliser un événement de grande ampleur et impliquant quelques milliers d’avatars ne me dérange pas du tout aussi.
    Qu’un organe d’information s’octroie ce titre et que celui-ci n’a aucune autre fonction que d’informer en toute neutralité ne me dérange pas aussi.

    C’est tout, il fallait que je le dise, mais si cela ne va pas plaire.

    C’est peut être le sujet d’un vaste débat, l’amorce d’une réflexion.

  4. John dit :

    Comme d’habitude, il est dommage de vouloir singer le réel dans second life, surtout quand le web permet déjà de faire les mêmes choses en 100 fois plus efficace.

    Cherchons plutôt une vraie valeur ajoutée aux univers virtuels plutôt que de déplacer des concepts existants sur le web et rodés si bien qu’il suffit de quelques clics pour parvenir à ses fins.

  5. yoyo dit :

    Oui, surtout que les possibilités sont énormes en terme de simulation.
    Vous imaginez une encyclopédie en 3D où l’utilisateur pourrait interagir pour comprendre. Reproduire des cites archéologiques en leurs rendant vies.

    Certes le client Second Life n’est qu’un début, technologiquement parlant, mais il sera amélioré comme tout programme. Les développeurs de Linden Lab ont prouvés qu’ils pouvaient le faire au travers de multiple ajout de fonctionnalité, d’amélioration.

    C’est brique après brique que Second Life se construit et avec le participation de tous.

  6. sosogao dit :

    @ Yoyo : lis les réponses à certains messages !!! avant de répéter ce que disent les autres !!!
    Non il ne faut pas être indépendant dans SL, au contraire !!! car c’est là que la SL devient une caricature à la puissance 1000 de RL !!! et à la différence de RL, SL permet d’organiser et de construire énormément d’évènements internationaux propres à SL et différents en termes de techniques et de possibilité de participation des avatars que dans RL😉
    Donc innovateur dans ce domaine d’éducation et d’information !!!
    Donc cessez d’imaginez et passez à l’action !!!

  7. yoyo dit :

    Heu … Je te retourne la question …

    Moi je peux prouver ce que j’avance.

    Si il faut être indépendant dans SL pour arriver à faire quelque chose.
    Et je ne me répète pas : je reprends les arguments pour les argumenter .

    Et sur le : Donc cessez d’imaginer et passez à l’action !!!

    Merci, mais moi il y a longtemps que c’est fait et toi sosogao tu as fait quoi dans SL ?

  8. sosogao dit :

    Et Bien Soso Gao dans SL a monté Baobab qui est la Maison de l’environnement avec des actions (tu peux aller voir), Soso Gao donne des conférences pour les étudiants américains, Soso Gao passe plusieurs heures par jour à lire la presse pour alimenter avec ces petits camarades les nouvelles de SLObserver, Soso Gao participe avec d’autres groupes pour organiser des actions de préservation de la planète, bref Soso Gao existe😉 et toi Yoyo tu es qui ? je ne t’ai jamais vu(e)??? sur SL lol

  9. Piki dit :

    yoyo

    ce n’est pas parceque ça ne se voit pas encore, que certains n’agissent pas … il faut se méfier des effets d’annonces et des arlésiennes …

    Quand a ne pas être indépendant ou a l’être … il ne faut pas négliger aussi que malheureusement, alors même qu’on propose, voir même qu’on vient vous voir pour vous demander de faire … d’autres s’évertuent à piller, casser, etc … et que trouver les bons partenaires c’est comme trouver du crottin sous les sabots d’un cheval parisien😉

    Quand a brique par brique … encore faut-il au préalable un vrai plan partant de moins 30% de A à plus de 30% de Z😉
    mais je doute que ce type de plan ait été envisagé chez LL

    sosogao et yoyo
    Etre expert ou si ou la n’est pas forcément la conséquence d’avoir fait plein de choses … d’autant plus si l’on voit les résultats depuis les débuts de SL … Et SL n’a rien de 9 … il se trouve là simplement à un potentiel bon moment …

    John
    La réalité dépasse la fiction … et SL est très réel sauf pour ceux qui s’évertuent a rester dans l’imaginaire des jeux de rôles … et du reste ne veulent pas trop que leur joujou qu’ils ont accaparé leur échappe … mais alors que la terre appartient à tout le monde les premiers colons mettent toujours des barbelés pour que rien ne change sur ce qu’il ont pris …

    Sinon les « concepts existants » sont la vie … on peu les transposer bêtement comme simplement faire du recrutement classique de très mauvaise facture … ou diffuser simplement des vidéo en gaspillant a tout va …
    Mais c’est malheureusement un point de départ obligé car nos sociétés ne sont pas prêtent à des bouleversements … sauf de façon forcée …
    Aussi faut-il savoir concevoir en innovant sans brusquer …

    PS à sosogao
    les actions actuelles pour la planètes … ce ne sont que des gouttes d’eau qui ne servent quasiment a rien … et ça continuera tant que ce ne seront que des petits bouts par ci par la😉 ça ne commencera vraiment a bouger que le jour ou il y aura de réunis 5 500 milliards environ … ou au moins 1/10eme une première année … la toute la planète saura qu’on peux vraiment agir … avant seul une poignée d’occidentaux et qq autres se font plaisir en se voilant la face😉

  10. yoyo dit :

    Nous avons fait beaucoup de choses dans SL et même des choses gratuites et sans arrières pensées (dingue non) qui quand même nous coûtent des euros par mois.

    Nous pensions (très naïvement) qu’en faisant notre boulot le plus proprement possible dans l’intérêt des avatars, on parlerait de nous. Juste comme ça, pour le fun, parce que nos longues heures de travail dans SL seraient remarquées, que l’ampleur des événements, leurs qualités, leurs organisations seraient remarqués.

    Qu’une petite entreprise Française testant en grandeur réel les possibilités du travail 100% virtuel, de l’organisationnel à la production serait remarquée.

    Mais bon, une omerta plane sur nous… Un silence, un énorme silence pesant et décevant qui me fait dire qu’une certaine nomenclatura cherche à protéger son cercle. Le lourd clientélisme est de retour, celui de ceux qui savent pour les autres alors qu’hier il ne pouvait même pas en rêve avoir l’idée d’une chose comme Second Life.

    Je sais, je suis d’une naïveté déconcertante, celle des passions, celle de ceux qui croient à autre chose que l’appât du gain, autre chose que l’exploitation des autres, autre chose que son égo personnel.

    Il y très longtemps nous nous étions posés la question suivante :

    Pourquoi pas faire un relais pour les internauts Français de ce qui se passe dans Second Life.

    Notre conclusion à été simple, nous l’avons pas fait, car nous étions en position de juge et partie.

  11. Emmen dit :

    « Le meilleur outil n’est-il pas celui qui se partage ? »

    certes mais Second Life n’est qu’un outil dont chacun fait ce qu’il veut…

    L’ENST débarque dans Second life avec pour objectif premier de montrer le campus aux admissibles… très bien, mais ça ne s’arrête pas là, il y a des compétences dans cette école, lorsque les élèves et les enseignants s’approprieront l’outil il y aura des choses intéressantes qui en sortiront c’est certain…

    être dubitatif, c’est un peu facile… il est préférable d’être « patient ». Il ne faut pas être naif quand même !!! Second Life génère plus de doutes que d’entousiasme dans ces milieux il faut donc déjà faire sauter les barrières…

    Pour ce qui est de la formation aux résidents, rien est exclu à l’enst mais dans le cadre classique des formations à distance, ils ne vont pas faire n’importe quoi sous prétexte que c’est dans Second Life, au contraire…

%d blogueurs aiment cette page :