Hybrides de tout poil, réunissons nous !

Sur hybride-sl.com, l’ambiance qui règne nous laisse imaginer que le système de téléportation a connu quelques dommages et nous voilà donc transportés à une époque avancée.
La négligence humaine a fait son oeuvre, le chaos s’est abattu sur la planète, tout n’est plus que ruines à des kilomètres à la ronde.
hybrid1_002.jpg
Le monde a tellement changé que plus un seul homme ne réside ici-bas.
Aussi, les chats et autres espèces animales autrefois dites de compagnie, ont quitté leurs salons douillets pour partir en quête d’une maigre pitance.
Sans doute trop longtemps exposés aux radiations durant leurs périples, ils ont mutés et ce sont aujourd’hui des hybrides mi-homme mi-bête qui ont pris possession des lieux. Voilà le décor est planté, mais alors quelle est la raison d’être d’une telle cité ?
Quelque savant fou serait-il caché derrière ces barricades délabrées ?

Il est temps de cesser d’extrapoler, partons plutôt à la rencontre de Magsan Arashi, Sephiroth Rhode et Windy Singh, les fondateurs de ce curieux univers.
neko_002b.jpg
Phylire Coppola : Tout d’abord, au risque de paraître inculte, pourriez-vous m’expliquer quel est la signification du terme de Neko ?
Windy Singh : Au Japon, Neko signifie chat et le Maneki-Neko est un symbole de prospérité. Les japonnais adorent ce look que l’on retrouve souvent dans les mangas.
Mais sur notre land, on rencontre toute sorte d’hybrides.
L’idée est de se démarquer des autres en adoptant un style peu commun, mais également le comportement animal qui l’accompagne. Un autre attrait de cette attitude est le fun et régulièrement nous organisons des concours.

P. C. : Ce décor sans dessus-dessous est quelque peu angoissant pour un novice. Pourquoi avoir choisi de construire des ruelles poussièreuses, encombrées de détritus et de voitures cabossées ?
hybrid1_003.jpg
W. S. : Nous avons voulu créé au départ, un décor idéal pour un chat de gouttière, au milieu d’un environnement urbain. Ce n’est pas un lieu de vie plutôt un lieu de rencontres où les hybrides peuvent trouver tous les items nécessaires. Il suffit de se promener en ville, pour s’en rendre compte. Ici un lieu de restauration rapide, là un entrepôt, nous avons disseminés les boutiques un peu partout, en grande partie des magasins japonais. L’ambiance post-apocalyptique s’est ajoutée au fil des prims, c’est la touche américaine.

Nous avons aussi un espace pour se défouler : un club entouré d’un parc avec des arbres à chat, des peluches et juste au-dessus, un squatt pour discuter plus tranquillement.
hybrid1_001.jpg
P. C. : Pourquoi avoir organisé ce land ? Les hybrides auraient-ils des problèmes relationnels ?
W. S. : Nous sommes partis du constat que la linguistique n’est pas le fort du français. Compte tenu que c’est d’abord une mouvance qui nous vient de terres éloignées, il nous a semblé utile et judicieux de construire un centre d’aide afin que tous les résidents SLiens désireux de devenir hybride ou juste curieux de découvrir notre culture, puisse trouver un lieu d’échange.
sans-titre-2.jpg
Assez rapidement, on s’habitue à ce décor hors du commun.
Une visite sympa à réaliser ne serait que pour le plaisir de rencontrer ces étranges créatures.

Pour vous rendre sur Hybride.fr :
http://slurl.com/secondlife/FRANCE3D%20Saint%20Barth/47/159/24

Pour en savoir plus :
http://www.hybride-sl.com/

Advertisements

6 Responses to Hybrides de tout poil, réunissons nous !

  1. la sim n’existe plus:(((

  2. Buz dit :

    Le owner a du se faire écraser par une voiture !! dure dure la vie de chat!

  3. yongho dit :

    Seigneur …
    Qu’ils sont cons 🙂

  4. Phylire dit :

    Samlowry, même si tu as peur des chats, enlève ta capuche de tes yeux quand tu te téléportes.

    Le lien indiqué est valable et les hybrides sont toujours sur cette sim. Au moins, encore pour quelques semaines, puisqu’un leurs installations sont amenées à se développées sur une sim plus importante selon les informations fournies par Sephiroth Rhodes.

  5. Sephiroth dit :

    Coucou, non le lapin hybride ne sait pas fait écraser, il a survécu a l’apocalypse qui règne sur la land. Par ailleurs, nos installations sont toujours au même endroit et le resteront pour pas mal de temps, car le démenagement sur un sim ne se fera pas dans l’immédiat, donc profiter-en si vous avez envie de titiller le matou ou le lapin. Venez-nous rejoindre et faire notre connaissance.

  6. quentin0590 dit :

    et on y fait quoi la bas??

%d blogueurs aiment cette page :