Après-midi avec un faune

Certes, il aurait pu longtemps encore se contenter de déclamer des vers de Baudelaire,
les pieds dans l’océan ou de musarder assis sur lo Port Vielh, laissant sa plume s’envoler au gré des embruns, mais l’homme aime à communier, communiquer avec les autres.

salon-litter-bonach_002.jpg

Ainsi est née l’idée de ces rencontres littéraires (L’Arme d’Amour) sur L’Ile de Zakiya, organisée par Bonach Ireton, écrivain et photographe à ses heures, dans l’attente d’oser un jour offrir au grand public le fruits de ses pensées.

Sur les conseils avisés de Daula Ewry, membre du groupe des Chevaliers Bavards (un autre groupe littéraire), j’ai assisté à l’une d’entre elles, mercredi dernier, dont le thème proposé était la mer.
Installés sur les fleurs du mal, les poètes en herbe se sont adonnés à la joute verbale, goûtant l’émotion de mots choisis par les membres.

Enivrés par les vers de Rimbaud, emportés au coeur des abysses par la prose d’ Hugo, par la verve des uns, chacun des membres écoutaient en silence, se laissant transporter par le flot d’images naissant au rythme des rimes de celui qui citait.

salon-litter-bonach_003.jpg

Pour l’heure, Bonach Ireton hésite encore à réaliser un recueil des textes écrits par les membres du groupe. Néanmoins, au cours de la rencontre, l’idée semblait prendre forme, peut-être lors d’ateliers d’écriture.
Qui sait peut être verrons-nous bientôt fleurir sur Second Life des bouquets de culture  » made in-world « .

Non loin de cet espace, une galerie est dédiée aux  » poèmes sans mot ».
Une exposition de photographies où le rêveur saura inventer son histoire, en flânant devant les images offertes à son regard.

D’une durée de deux heures, parfois plus longues, selon l’engouement des participants, ces rencontres ont lieu les mercredis en français, les jeudi en italien et les vendredis en anglais, à 1.00 am slt (21h00 heure française) et sont ouvertes à tous les amoureux du beau verbe, désireux de partager une passion ou simplement d’écouter.
Aucun thème n’est imposé, à peine une suggestion pour orienter la prochaine session.

Si vous vous sentez l’âme vagabonde, n’hésitez pas à venir le rejoindre pour taquiner la muse.

Pour vous y rendre :
http://slurl.com/secondlife/Seduction%20Paradise/137/109/30

Pour découvrir le site L’Arme d’Amour :
http://http://web.mac.com/benoit.charon

2 commentaires pour Après-midi avec un faune

  1. Sly dit :

    L’après-midi d’un Faune, c’est pas de Baudelaire, mais de Mallarmé !

  2. Phylire Coppola dit :

    Bravo Sly pour ta culture littéraire !
    Effectivement,  » L’après-midi d’un faune  » est bien de Stéphane Mallarmé.
    Par contre, un minimum de culture cinématographique, t’aurais sans doute permis de faire le lien avec cette scène des Bronzés où Christian Clavier déclame des vers de Baudelaire les pieds dans l’eau et il s’agit de cette image que j’ai reprise dans le châpo.
    L’équipe du SLObserver peut parfois être fatiguée, mais il ne faut rien exagérer non plus.

%d blogueurs aiment cette page :