THREEMILE : Languedoc, femmes et Rome.

Threemile, un village de Provence, tout en rondeurs, aux couleurs contrastées, composé de maisons aux milles facettes, peint par touches discrètes de la pointe de son pinceau, par un homme à l’âme d’artiste, comme un hommage rendu aux femmes, omniprésentes dans ce lieu.

Quand vous arrivez sur la place du bourg, commencez par remonter la petite rue pavée derrière vous.

Faites une halte dans l’église où vous découvrirez de magnifiques vitraux.

 

Puis avant de redescendre, restez un instant sur le parvis, approchez-vous du muret, laissez glisser le soleil vers l’Est et admirez son reflet rougeoyant sur les toits environnants.
Fermez les yeux.
Le paysage défile derrière vos paupières, le doux parfum de la lavande vous enivre et le doux aquilin vous caresse le visage.
Ca y est, vous y êtes. Bienvenue en Provence !

Reprenez ensuite votre exploration et partez à la quête de mille trésors dans les petites échoppes, situées à votre droite en contre-bas.

Personnellement, je dois vous avouer que j’ai passé du temps à chiner. Comme toutes les femmes, je suis curieuse et c’était un réel bonheur que d’explorer les étagères.

Une fois, vos emplettes terminées, revenez sur vos pas.

Installez-vous à la terrasse du Bistrot l’Extra et sirotez votre boisson préférée, servie par l’hôtesse d’albâtre qui vous accueille derrière le bar.

Rafraîchissez-vous et reposez-vous car vous n’êtes pas au bout de vos surprises ni de vos émotions.
Assis près de la fontaine, repèrez les trois maisonnettes aux portes de bois que vous aurez plaisir à visiter.


Un conseil, prenez tout votre temps pour regarder, toucher. Votre curiosité sera récompensée.

Le périple se poursuivra donc avec le Château Huge où les amateurs d’art pourront admirer une fantastique galerie, chaude et colorée, répartie sur plusieurs étages. Que des Dames pour ces messieurs!

Nous ne saurions repartir de ce lieu fantatisque, sans remercier son créateur pour son invitation à la rêverie.

Se téléporter sur Threemile.

Advertisements

Un commentaire pour THREEMILE : Languedoc, femmes et Rome.

  1. Faith dit :

    Ah le doux parfum de ma Provence natale … Merci pour ce descriptif, je vais me faire une joie d’aller visiter ce lieu.

%d blogueurs aiment cette page :